Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
HMA Pro VPN

Alors que beaucoup avaient des doutes quant au sérieux du fournisseur VPN américain Private Internet Access (PIA) concernant sa politique zéro log garanti, voilà qu’une affaire devant la justice met en lumière la qualité et l’anonymat réel du service.

Une affaire de piratage informatique aux USA et le procès du principal suspect vient de prouver que le service VPN payant PIA (Private Internet Access) est bien 100% no-logs. Très bonne nouvelle pour tous les utilisateurs de ce VPN de qualité très rapide et sécurisé !

En effet, en plein procès devant pour des faits de piratage informatique dans un tribunal américain, PIA a du prouver que les logs utilisateurs ne sont pas conservés sur les serveurs VPN du service, et qu’il était par conséquent impossible pour la société de faire le lien entre l’identifié d’un utilisateur et son activité en ligne.

Un pirate informatique non dénoncé par Private Internet Access

En 2017, un américain du nom de Ross Colby a été traduit en justice à la suite d’une enquête du FBI sur de prétendues infractions concernant du piratage informatique. L’homme de 34 ans a été accusé d’avoir piraté plusieurs sites Web de médias locaux, comme le Palo Alto Weekly, un journal californien appartenant à Embarcadero Media Group.

Pour ces faits, ll risque jusqu’à vingt ans de prison et s’expose à une amende de plusieurs centaines de milliers de dollars. L’homme a plaidé non coupable et a été libéré sous caution. Selon les preuves fournies par le FBI, des adresses IP appartenant au fournisseur de VPN Private Internet Access ont été utilisées par le pirate entre juillet et septembre 2015 et un ancien colocataire de Ross Colby a avoué lui avoir expliqué comment installer un VPN et changer d’adresse IP. Plus tard, Colby aurait confié à ce même colocataire qu’il avait piraté un site d’information contre rémunération. Toutes les preuves sont donc contre l’homme de 34 ans, toutefois l’utilisation de Private Internet Access ne peut être prouvée dû à l’absence de logs.

PIA – Un VPN no-logs fiable

L’avocat de Private Internet Access a témoigné dans l’affaire et a annoncé que le fournisseur de VPN ne conservait pas les logs de ses clients. Par ailleurs, il est impossible de dire si Ross Colby était bien un de leurs clients : seule l’adresse email de l’utilisateur est conservée lors de l’inscription et aucune adresse e-mail appartenant à Colby parmi toutes celles connues n’appairait dans la base de données de PIA.

Par ailleurs, l’avocat a déclaré que n’importe qui peut s’inscrire avec une adresse mail jetable et qu’il est possible de payer son abonnement VPN en crypto-monnaie Bitcoin, ce qui rend le paiement très difficilement traçable. Toutefois, dans ce type d’affaires, le VPN n’est pas la seule preuve qui peut incriminer l’accusé. Dans le cas présent, la justice a réussi à condamner Ross Colby pour piratage grâce à l’adresse IP du père de ce dernier, qui a été utilisée pour se connecter aux boîtes e-mail des sites attaqués, sans aucune protection de type VPN. Grosse erreur de sa part, surtout qu’il s’est avéré que sa présence au domicile de son père durant la période incriminée a pu être prouvée !

Quoi qu’il en soit, retenons que le fournisseur Private Internet Access (test essai et avis ici) est donc un solide service VPN anonyme no-logs, avec des abonnements très peu chers. Cela intervient juste quelques mois après que certains fournisseurs VPN aient été pointés du doigt pour conserver des logs utilisateurs et prétendre le contraire…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , ,

Recherches en relation :

  • comment faire entrer une nouvelle fournisseur dans access
  • Pia vpn anonymat

Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.