Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Private Internet Access (PIA) est un fournisseur VPN réputé dans le monde, offrant un fort niveau d’anonymat à ses clients. C’est un VPN pas cher et garanti no-logs, les abonnements défient toute concurrence. Le logiciel dédié est puissant et simple d’utilisation. Test complet du service PIA.

Point très important pour commencer, les vitesses de connexion à travers ce VPN premium sont impressionnantes (quasiment aucune perte lors de nos tests) et la tarification des abonnements est limpide et extrêmement concurrentielle par rapport aux autres acteurs du marché. Private Internet Access (ou PIA) propose un service offrant un très bon rapport qualité-prix, peut être le meilleur du marché actuellement et qui le place facilement dans le top 3 des meilleurs VPN !

PIA VPN – Une formule unique tout compris

Chez PIA, on recherche la performance et la simplicité au meilleur prix. On peut légitimement se poser la question si le service sera à la hauteur des tarifs à très bas coût de l’abonnement, et c’est d’ailleurs pour cela qu’UnderNews a réalisé ce test, afin de dissiper tous soupçons. Et autant dire que l’on a pas été déçu ! La qualité de service et le niveau d’anonymat sont au top.

Tester le VPN dès maintenant

PIA VPN

Sachez que la formule unique proposée par Private Internet Access permet d’accéder à l’ensemble du service et des options, sans aucun rajout : il ne vous restera uniquement qu’à choisir pour la fréquence de paiement à laquelle vous souhaitez souscrire. Pas de mystère ici, puisque, comme souvent chez les autres fournisseurs VPN, PIA ne déroge pas à la règle : en optant pour un abonnement d’un an, vous économiserez près de 48%, soit $3.33/mois seulement !

pia-tarifs-vpn

La totalité des principaux protocoles sont gérés, à savoir OpenVPN, PPTP et L2TP/IP Sec et vous avez la possibilité d’avoir jusqu’à 5 appareils connectés en simultané. Autant dire que vous ne serez pas limité de ce côté là non plus… Bien entendu, la vitesse est non bridée et la trafic et bande passante sont totalement illimités.

La réseau est très performant et vaste : vous aurez accès à plus de 3373 serveurs répartis dans 16 pays (États-Unis, Angleterre, Canada, Australie, Pays-Bas, Suisse, Suède, France, Allemagne, Russie, Roumanie, Hong Kong, Singapour, Japon, Israël et Mexique).

Le choix de serveurs est conséquent, même s’il est plus réduit que celui de HideMyAss (voir les offres ici), mais il vous permettra d’avoir une adresse IP géolocalisée dans n’importe quelle partie du monde au meilleur prix, ce qui devrait vous suffire pour de multiples usages. En plus, aucun problème pour le streaming vidéo à l’étranger puisque la vitesse est au rendez-vous.

Anonymat fort garanti

Private Internet Access est basé aux États-Unis et profite donc pleinement de la législation afin de proposer un service totalement anonyme : aucun logs n’est conservé sur les serveurs se trouvant hors du territoire national américain. L’entreprise n’enregistre aucune information sur la navigation ou les connexions des utilisateurs et utilise un système d’adresse IP partagée, qui rend impossible tout identification d’un utilisateur en particulier parmi la masse des clients. Enfin, comme l’inscription est allégée et ne nécessite qu’une adresse mail valide. Sachez aussi que PIA accepte les paiements en Bitcoin, ce qui peut largement contribuer à l’augmentation du niveau de l’anonymat.

Abonnement

Une fois que vous aurez choisi l’offre qui vous convient le mieux, il vous faudra passer au paiement. Le choix qui s’offre alors à vous est très large : CB, PayPal, Google Wallet, Pay Garden, Amazon Payments, Bitcoin, Ok Pay, CashU, Stellar, Ripple ainsi que plus de 100 cartes cadeau prépayées. Notez que l’activation est automatique et immédiate dès réception du paiement et que vous avez droit à une garantie satisfait ou remboursé de 7 jours.

Voir les offres sur le site de PIA

Sécurité maximale

Le chiffrement est fort et assure la confidentialité des échanges, y compris ceux réalisés dans le cadre risqué d’une connexion Wi-Fi publique via hotspot. Le fournisseur VPN PIA va encore plus loin que certains concurrents en intégrant dans son logiciel dédié des fonctions exclusives telles que la déconnexion automatique du réseau et la coupure du trafic en cas de déconnexion du VPN et une protection avancée contre les DNS leak.

Vous pouvez donc vous attendre à une protection optimale avec Private Internet Access VPN.

private-internet-access-siteA noter que le support en ligne semble performant, et accessible 7 jours sur 7, un bon point à ne pas négliger pour un service premium.

Le logiciel est compatible multi-plateformes et s’avère efficace et simple, seul la charge indicative des serveurs n’y est pas intégrée mais ce n’est pas vraiment gênant étant donné que le client sélectionne le meilleur serveur automatiquement :

pia-client

Lors des différents tests de connexion et de débit, UnderNews a pu noter que les pertes sont quasiment négligeables : environ 0.20 Mb/s pour une connexion de 10 Mb/s, en download comme en upload. Très satisfaisant donc.

En résumé, c’est un VPN payant à tester absolument pour toute personne recherchant un VPN de qualité pour une modique somme. Pour voir les offres et souscrire, c’est par ici.

 

Note : cet article contient de nombreux liens affilés.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (35 votes, note : 3,49 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,

Recherches en relation :

  • private internet access
  • PIA vpn
  • Piavpn
  • Vpn private internet
  • vpn pia

Vos réactions
  1. Jean

    Bonjour, ne pas croire les informations de dnsleak.com elles sont fausses.

    J’ai récemment utilise hidester.com/dns-leak-test et mon VPN semble ne pas fuiter… (pas de leak).

  2. julien

    Pas de souci, c’est vrai que je peux exagérer aussi 😉

    Concernant les « fausses informations » de DNSleak.com, c’est le fait que le site indique « Looks like your DNS might be leaking », même quand le DNS ne fuite pas, et proposer alors PIA, (testé par un autre vpn) .

    Pour des personnes qui ne s’y connaissent pas, ils peuvent croire qu’il y a des fuites DNS.

    En comparant avec un autre site (dnsleaktest.net), qui indique que les dns ne fuitent pas , à qui faire confiance, pour les personnes qui ne s’y connaissent pas ?

    Pour vérifier cela, wireshark me permet de vérifier si il y a des fuites DNS.
    Effectivement, les tests effectués (sous debian) montre qu’il n’y a pas de fuites DNS , si le vpn est bien configuré.

    Ce qui me dérange aussi, c’est de vérifier si l’adresse email peut fuiter. Dans ce cas là, il faut donner alors une fausse adresse, ou créer une adresse email que l’on créé juste pour vérifier si l’adresse IP fuite (ou encore s’envoyer un mail et analyser l’en-tête de son propre mail reçu, pour vérifier si l’adresse IP fuite)

    Il y a un autre point qui me laisse perplexe: le serveur du site internet de PIA est situé aux Pays-Bas, en se fiant à l’adresse IP, mais quand on fait un whois, la location de l’IP pointe à Washington.

    Ces éléments me laissent vraiment perplexe, parce que, avec la politique des Etats-Unis, (Patriot Act, etc.), les personnes peuvent vraiment croire qu’ils sont en sécurité, et faire tout ce qu’ils souhaitent , en se croyant caché derrière ce VPN (mais aussi pour n’importe quel VPN par ailleurs, même ceux qui se disent « no-logs ».)

    Comme vous le dîtes, et c’est vraiment honnête de votre part,que vous précisez bien que ce site est basé au États-Unis.

    Vous indiquez que des connaissances personnelles l’utilisent aux quotidien, et aussi le doute sur les serveurs US.

    Je ne doute pas que ce VPN soit performant, je vous croie, et que les prix sont attractifs. Seulement, pour des diplomates hors US, j’émettrai un doute qu’ils n’utilisent pas ce VPN.

    Concernant l’IPV6, je conseillerai de le désactiver obligatoirement pour PPTP. Pour les autres protocoles VPN, je déconseille aussi de le désactiver IPv6, mais c’est un point de vu personnel.

  3. julien

    ah pour une fois, je ne suis pas d’accord avec vous.

    Quand je vois:

    http://dnsleak.com/
    http://emailipleak.com/
    http://ipv6leak.com/

    et que dnsleak.com donnent de fausses informations, pour pointer sur PIA, ca semble suspect.

    De plus, vu le prix de leur VPN avec les services offerts, qui est trop gros pour être vrai, ca sent gros un honeypot pour logger les utilisateurs qui testent leur VPN.

    Je peux me tromper, mais je n’ai vraiment pas confiance.

    • UnderNewsUnderNews

      Bonjour,

      Je n’ai pas compris l’histoire des « fausses informations » de DNSLeak ?

      En gros, le prix est le moins cher par rapport aux « poids lourds » du marché mais certains petits prestataires arrivent à sortir ce prix là. Mais pas du tout avec le même nombre d’options sécuritaires et de serveurs ! La, on peut difficilement faire mieux.

      Je n’ai eu que des bons retours des utilisateurs, j’ai même des connaissances personnelles qui l’utilise au quotidien (y compris en Chine) et rien n’a déplorer. J’émettrais juste un doute sur l’utilisation des serveurs US, préférer ceux hors juridiction au cas où.

      DNS Leak est géré au sein du leur logiciel. IPv6 Leak reste à la charge de l’utilisateur final.

      Si vous avez d’autres éléments à discuter, n’hésitez pas 😉

Ils parlent du sujet :

  1. […] En somme, le chercheur Tim Berners Lee est inquiet du Web actuel et des dérives et appelle a trouver des solutions techniques au plus vite pour lutter contre ce phénomène. Les sponsors de l’événement sont nombreux : Internet Archive, EFF, Ford Foundation, Google, Mozilla, Matrix, Blue Systems, IPFS, Omise et Private Internet Access. […]

  2. […] Le test de Private Internet Access est disponible ici sur UnderNews. […]

  3. […] firewall intégré ne sont pas à risque du fait de leurs politiques drastique de filtrage réseau. Private Internet Access par exemple, s’est empressé de communiquer sur le sujet dès sa publication, et a corrigé […]

  4. […] Le niveau de chiffrement est élevé et se décline en 2 possibilités ultra-sécurisées : AES-256 /RSA 4096 ou SHA1 / AES-256. C’est donc réputé incassable. Une protection contre le DPI (Deep Packet Inspection) est intégrée (voir le test de Private Internet Access). […]

  5. Meilleur VPN pour streaming | UnderNews

    […] Access (PIA), dont le service de qualité démarre à $3.33/mois pour tout abonnement annuel. Test complet de PrivateInternetAccess disponible ici. Bref, y a de quoi faire […]

  6. Débloquer Skype avec un VPN | UnderNews

    […] Si vous êtes dans des pays plus « sensibles » ou que vous avez besoin en plus d’un fort niveau d’anonymat, le fournisseur Private Internet Access est conseillé. […]