dimanche 27 septembre 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Malwares

Malwares

Cybersécurité : après un retour remarqué en juillet, le malware Emotet prend de l’ampleur

Le 17 juillet dernier, Proofpoint annonçait le retour d’Emotet après plus de 160 jours d’absence. 

Nouveau malware de type Botnet P2P sans fichier ciblant les serveurs SSH du monde entier

Des chercheurs en cybersécurité ont dévoilé aujourd'hui un botnet P2P (peer-to-peer) sophistiqué et multifonctionnel écrit en Golang qui cible activement les serveurs SSH depuis janvier 2020.

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Avast renforce les versions gratuite et payante de son antivirus contre les attaques par ransomwares

Avast Antivirus Gratuit et Avast Premium Security bénéficient à présent d’une protection renforcée contre les rançongiciels.

Bitdefender révolutionne sa gamme de solutions grand public pour mieux contrer la hausse de la cybercriminalité

Pour lutter encore plus efficacement contre les cyberattaques et faire face aux nouvelles contraintes liées au télétravail, Bitdefender fait évoluer ses solutions destinées aux particuliers.

Emotet revient après 5 mois d’interruption (TA542)

Plus de 160 jours après la dernière livraison observée d'Emotet dans un email, les chercheurs de Proofpoint confirment le retour du malware à l’échelle mondiale.

Dans les coulisses d’une attaque de phishing “Fake Downloader” visant la France

Quand il s’agit de propager des logiciels malveillants, les cybercriminels ont plusieurs options pour livrer la charge utile. Ils peuvent mettre le malware en pièce-jointe d’un mail, ou dans le corps du message via un lien direct vers le fichier malveillant. Il existe également une autre technique appelée « Fake Downloader », qui consiste à inciter la victime à cliquer sur un lien la redirigeant en fait vers un site compromis pour télécharger un fichier malveillant, souvent sous l'apparence d'une mise à jour de logiciel ou d'un autre fichier bénin.

Streaming : Netflix et la série The Mandalorian largement en tête des appâts utilisés par les cybercriminels

Lorsqu'il s'agit de dissimuler des fichiers malveillants sous les noms de plateformes de streaming populaires et de leurs contenus, ce sont Netflix (22 000...

Pas de crise de la trentaine pour les ransomwares

Trente ans après le premier ransomware[1], ce type de logiciels malveillants chiffrant les données de leurs victimes jusqu’à l’obtention d’une rançon a toujours le vent en poupe. En 2017, les ransomwares avaient fait la une de l’actualité cyber. En effet, mai 2017 fut marqué par WannaCry qui bouscula le monde entier et causa des pertes consolidées qui s’élèveraient à 4 milliards de dollars. Les entreprises ne s’étaient pas encore remises de cette méga attaque qu’un nouveau ransomware, NotPetya, frappait un mois plus tard, causant 10 milliards[2] de dollars de dommages.

Purple Fox – Un nouveau kit d’exploitation maison pour le malware

Purple Fox est connu pour être un cheval de Troie qui télécharge et exécute des logiciels malveillants via des campagnes de « malvertising ». Jusqu’à présent, ce cheval de Troie se propageait grâce au kit d’exploitation RIG, un kit d’exploitation payant. 

De nouveaux rançongiciels (Avaddon, Philadelphie, M. Robot) font leur apparition et ciblent la France

Au cours du mois dernier, les chercheurs Proofpoint ont observé une légère augmentation des attaques par email utilisant des rançongiciels comme première charge utile.
- Publicité -Express VPN

Most Read

Rentrée universitaire en période de pandémie : les étudiants français exposés au vol de données personnelles

Suite aux annonces du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation poussant les universités à assurer la « continuité pédagogique » en cas de rebond de l’épidémie, les universités ont dû s’adapter notamment en proposant des cours hybrides qui appellent à une utilisation extensive de l’email.

Télétravail de nouveau recommandé : les mesures de cybersécurité d’urgence ne suffisent plus

Le mercredi 23 septembre au soir, Olivier Véran, Ministre de la Santé, a annoncé plusieurs mesures pour limiter la propagation de l’épidémie de COVD-19 et a notamment plaidé pour un recours au télétravail lorsque cela est possible. Or, conseiller le télétravail, sans le rendre obligatoire, entraînera une disparité encore plus grande de la main-d’œuvre au cours des prochains mois, et l’ambiguïté des directives du gouvernement verra les employés basculer entre la maison, le bureau et partout ailleurs comme jamais auparavant.

WatchGuard révèle une hausse de 12 % des menaces furtives

Étude : WatchGuard révèle une hausse de 12 % des menaces furtives malgré une baisse globale du volume de malwares. Le dernier rapport de WatchGuard souligne l’importance de la sécurité multicouche alors même que les variantes de malwares de type « Zero-Day », les attaques de malware JavaScript et les menaces liées à Microsoft Excel augmentent.

Les hackers éthiques détectent une vulnérabilité logicielle toutes les 2,5 minutes

Alors que la pandémie fait émerger de nouvelles cyber-menaces et que les équipes IT se retrouvent submergées, une étude HackerOne révèle que de plus en plus d'entreprises se tournent vers les hackers pour la détection de failles de sécurité.