La période de déclaration des revenus est lancée, celle des cyber-escroqueries aussi !

0
116

Empêcher les cybercriminels de sévir est une entreprise presque impossible, mais contribuer à protéger les clients en leur donnant les connaissances nécessaires pour leur éviter d’être victimes d’escroqueries fiscales, reste une action efficace.

Tribune OpenText Cybersecurity – Protéger, sensibiliser, Informer, les personnes ainsi que les salariés à détecter de potentielles menaces comme reconnaître les vrais des faux sites web et emails est devenu nécessaire.

Les cybercriminels vont profiter de cette période pour susciter la peur et le sentiment d’urgence chez les victimes. Une tactique courante consiste à poursuivre des contribuables en leur faisant croire qu’ils sont redevables d’impayés auprès du Trésor Public. Pour rendre cela plus réel, certains poussent l’arnaque jusqu’à la consultation d’archives publiques, afin de prendre connaissance de l’identité des personnes soumisent à l’impôt.

Les cybercriminels ciblent également ceux qui ont récemment reçu un remboursement d’impôts, en argumentant que le montant est erroné, et qu’une nouvelle somme doit être envoyée sur un autre compte.

Les escroqueries par téléphone comme les appels ou SMS ont augmenté ces dernières années. Les messages semblent venir du Trésor Public et contiennent une URL demandant aux destinataires de cliquer pour obtenir des détails des remboursements en attente. Les hyperliens, s’ils ne sont pas infectés par des logiciels malveillants, incitent les destinataires à remplir un formulaire frauduleux, demandant des informations personnelles.

Internet s’est imposé comme un lieu propice aux arnaqueurs : accès aux comptes bancaires, installation de logiciels malveillants, vols d’identité sont devenus des classiques de la fraude.

Le déploiement de la technologie et le respect des procédures appropriées pour protéger les données des personnes doivent être des priorités absolues.

Quelques conseils (simples) pour éviter les cyber-escroqueries de la saison des impôts :

  • Naviguer uniquement sur le site officiel du Trésor Public. Pour rechercher en toute sécurité des informations officielles relatives aux impôts.
  • Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas ! Les remises d’impôts, les bonnes affaires sur la préparation des impôts et un calculateur d’impôts gratuit ne sont que quelques-unes des escroqueries attrayantes que les cybercriminels utiliseront pour attirer les victimes. En cas de doute il est nécessaire de consulter la page relative officielle du Trésor Public.
  • Ne jamais envoyer d’informations sensibles par courrier électronique. Le courrier électronique de base n’est pas sécurisé et peut être facilement intercepté par des criminels. Les informations ne doivent-être partager par mail qu’au moyen de méthodes de partage de fichiers sécurisées. La protection par mot de passe et l’authentification à deux facteurs sont indispensables.
  • Déployer des logiciels antivirus contre les menaces par courrier électronique. Les informations telles que les numéros de sécurité sociale, bancaires peuvent être piratés. Maintenir les logiciels antivirus et autres applications à jour permet de limiter les risques d’infection de vos ordinateurs ou appareils.
  • Investir dans la protection de l’identité. Un logiciel antivirus doté d’une protection de l’identité constitue une couche supplémentaire qui étend la protection.