Copyright/DMCA : Explosion des demandes de retrait d’URL à Google en septembre

0

Plus de 21,5 millions de demandes d’URL à supprimer en septembre pour des violations présumées de droits d’auteur. Le moteur de recherche Google est confronté à une explosion de plaintes DMCA.

Le rapport de transparence de Google montre une explosion de demandes d’URL à supprimer des résultats du moteur de recherche, résultats liés à des liens permettant de télécharger des fichiers sous copyright, qui ne respectent pas les droits d’auteur ou dirigent vers du contenu illicite.

Pour le mois de septembre 2013, Google a reçu plus de 21,5 millions de plaintes DMCA. C’est le nouveau record en la matière avec pour la seule dernière semaine de septembre plus de 5,9 millions de demandes d’URL. Également un record !

google-dmca-septembre-2013

Les titulaires de droits les plus actifs sont la British Recorded Music Industry, la Recording Industry Association of America et Froytal Services pour l’industrie du disque britannique et américaine et l’industrie de la pornographie.

Au top des services visés par les demandes de retrait DMCA on peut voir :

  • zippyshare.com
  • dilandau.eu
  • beemp3.com
  • filestube.com
  • rapidgator.net
  • 4shared.com
  • torrentz.eu

Dans la très grande majorité des cas, Google donne une suite favorable aux demandes de suppression. Pourtant, des groupes anti-piratage reprochent de plus en plus au moteur de recherche Google de ne pas en faire assez.

A l’opposé, on remarque un très gros abus du côté des majors (qui cherchent le moindre contenu Web ayant un rapport avec des termes prédéfinis) et de Google, ce dernier supprimant automatiquement les contenus signalés sans vérification approfondie. Résultat, des webmasters doivent faire face à des plaintes abusive et voient leur contenu désindexé de force…

Rappelez-vous le cas d’UnderNews il y a quelques mois avec la Pirate Zone, aucun lien, juste du texte contenant des mots clés présents dans la liste noire des majors. La page avait été signalée abusivement et Google l’avait supprimée des SERPs jusqu’à ce qu’UnderNews conteste et demande une vérification approfondie : aucun lien vers du contenu soumis à copyright, du coup, la page en question ne pouvait pas rentrer dans les conditions requises pour une suppression.

De plus, il était possible pour des simples concurrents de demander la suppression d’une page Web via de fausses plaintes DMCA afin de faire disparaître une page indésirable ! Cela semble évoluer du côté de Google qui a pris des dispositions. A surveiller !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.