Des spams moins nombreux, mais plus dangereux

0

Une fois n’est pas coutume : les fournisseurs d’antivirus s’accordent. Les rapports de McAfee, Symantec et Kaspersky relèvent tous exactement la même tendance : la proportion de spams baisse, mais leur dangerosité augmente.

Ainsi, le dernier Symantec Intelligence Report a enregistré en novembre la plus basse proportion de spams depuis fin 2008 sur le nombre total d’e-mails passés au crible par l’éditeur (70.5% tout de même). Dans son rapport trimestriel, McAfee note également que le niveau de spam « continue de baisser », mais selon ce fournisseur, son niveau est désormais « comparable à celui de 2007 ». 

Moins de spams mais plus de phishing ciblé, de pièces jointes malveillantes, et de liens piégés.

Même son de cloche chez Kaspersky, qui ajoute : « alors que le volume de messages non-sollicités dans les courriers recule, le contenu devient plus dangereux. »

En effet, selon son laboratoire, le pourcentage de messages non-sollicités contenant des pièces jointes malveillantes s’est maintenu à un niveau élevé tout au long du trimestre. « L’indice moyen pour le trimestre a atteint le niveau le plus haut jamais observé depuis que nos rapports existent (5,03%) », alerte Kaspersky. De son côté, McAfee souligne que « le spam, à l’échelle mondiale, poursuit sa tendance à la baisse, mais laisse place à un autre type de menace : le spam ciblé ou ‘spear phishing‘, qui connait une nette progression ces derniers mois. »

Symantec attire aussi l’attention sur la croissance spectaculaire des tentatives d’infection par lien piégé dans un spam : 20.1% de hausse mensuelle. 

 

Source : JDN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.