Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Coup de massue pour des milliers d’internautes : La gendarmerie toulousaine vient d’annoncer une opération choc à l’encontre du plus grand site de téléchargement illégal français, zone-telechargement.com. Sept personnes ont été interpellées et parmi elles trois ont été placées en garde à vue à la section de recherches de Toulouse.

MAJ : le site semble être de nouveau accessible, seuls les liens restent inopérants du fait que le service de protection des liens DL-protect.com reste hors ligne. Il semblerait donc que Zone Téléchargement revienne sous peu en intégralité et que la Gendarmerie ne se soit fourvoyée et un peu trop avancée dans l’annonce ! Cela va faire un maximum de publicité au site car l’adresse a été diffusée massivement dans tous les médias ! Ironique comme situation… La fermeture avait été qualifiée de « belle affaire » va vite se transformer en une vaste blague ! Cela ressemble fort à un immense fail de la gendarmerie qui vient de faire une publicité monstrueuse au portail de liens

HMA Pro VPN

Zone Téléchargement n’est plus, RIP Zone TéléchargementComme pour What.cd, tout a commencé par une plainte de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) et de l’ALPA (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) en 2014, qui a ensuite fait débuter l’enquête par les gendarmes toulousains de la C3N (centre de lutte contre les criminalités numériques). Le bilan de l’opération menée lundi 28 novembre en France et à Andore est lourd : les sites Zone Téléchargement et DL Protect ont tous deux été fermés. La gendarmerie estime le préjudice subi par les ayants droit à 75 millions d’euros. Trois personnes ont été placées en garde à vue.

Musique, films, séries TV, jeux, tout était minutieusement trié et mis à disposition des visiteurs via des liens directs (DDL) hébergés par des plateformes filelocker comme UpToBox, 1Fichier, Uplea ou encore RapidGator. Zone Telechargement était la référence française en matière de Direct Download.

tweet

« #CyberSécurité Fermeture d’un site de téléchargement illégal #Musique#Films#Jeux après enquête de SR #Toulouse & #C3N Préjudice 75M EUR » a déclaré la Gendarmerie Nationale sur Twitter. Même message sur Facebook :

zone-telechergament-busted

Le site avait des statistiques de visites impressionnantes avec une moyenne de 3,7 millions de connexions mensuelles et 11 000 visiteurs uniques par jour. www.zone-telechargement.com affiche désormais un message d’erreur renvoyé par le service CloudFlare. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se plaignent de la fermeture du site et crient au désespoir, et certains l’ont même pris avec humour en créant le hashtag #JeSuisZoneTelechargement.

Un service annexe à Zone Téléchargement, DL Protect, a aussi été fermé à la suite de l’opération coup-de-poing anti-piratage. Il servait à protéger l’ensemble des liens partagés par les uploadeurs sur le portail. De nombreux serveurs ont été saisis au cours de l’opération, déjà présentée comme l’une des plus importantes de ces 10 dernières années !

L’impact s’est fait ressentir chez les principaux FAI français (Bouygues Telecom ci-dessous) ainsi que sur le peering de 1Fichier.com :

L'impact chez Bouygues Telecom

L’impact chez Bouygues Telecom

weathermap_cli

Peering 1fichier.com

Pas encore d’informations précises sur les administrateurs ni sur les personnes arrêtées, il faudra attendre un communiqué approfondi des autorités. Pourtant, on ne peut s’empêcher de relever un détail qui cloche : UnderNews sait de source fiable que celui qui tire les ficelles de Zone Telechargement est basé au Maroc (pas d’accord d’extradition), et qu’aucune allusion n’y a été faite. Le vrai responsable a t-il donc été appréhendé à Andore ? Cela reste un mystère pour le moment. S’il n’a pas été arrêté, il y a de fortes chances que le site renaisse bientôt à une autre adresse… surtout que ce n’était qu’un répertoire listant les liens vers les fichiers et leurs miroirs hébergés ailleurs sur d’autres plateformes ! Ne serait-ce donc qu’une saisie de serveurs ? Et des arrestations d’uploadeurs ? Affaire à suivre.

D’ailleurs, un message posté sur le compte Twitter de Zone Telechargement a de quoi faire réfléchir :

zt-tweet

zone-telechargement-screen

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, note : 3,67 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , ,


Vos réactions
  1. master

    Zonetelechargement.org est la meilleure copie de #ZT

  2. bb89

    le site est revenu mais aucun lien de dl marche a cause de dl protect qui doit etre en rade encore

  3. firstname

    Merci pour vos précisions très utiles, mais pourquoi vous n’avez pas intégrer en screenshot le message sur le compte Twitter de Zone-Telechargement qui a de quoi faire réfléchir ? C’est quoi ce message s’il vous plait ?

    • UnderNews UnderNews

      L’image est juste en dessous de la phrase.

      • firstname

        L’image qui est en dessous de cette phrase « D’ailleurs, un message posté sur le compte Twitter de Zone Telechargement a de quoi faire réfléchir : »
        est un screenshot du site zone-telechargement et non le « message posté sur le compte Twitter… »





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.