Téléchargement – RapidShare ferme officiellement ses portes

2

Voila qui va raviver bien des souvenirs chez certains ! Le service de téléchargement direct apparu en 2002, RapidShare ne semble pas avoir survécu à l’après MegaUpload et à la concurrence du streaming. Le service sera fermé le 31 mars 2015. Les raisons officielles ne sont pas communiquées.

Pour tous ceux qui souhaitent récupérer des fichiers personnels chez le filelocker RapidShare, sachez que vous devez impérativement le faire avant le 31 mars 2015. Visiblement, RapidShare n’aura jamais pu trouver l’équilibre dans ses formules premium lui permettant de vivre sans le piratage de fichiers sous copyright. Après une douzaine d’années d’existence, le site germano-suisse ferme ses portes, et laisse moins de deux mois à ses utilisateurs pour récupérer tous leurs fichiers hébergés.

rapidshare-com-home

L’annonce est brutale mais tout à fait officielle : « Après le 31 mars 2015, tous les comptes ne seront plus accessibles et seront supprimés automatiquement« , prévient un message publié sur la page d’accueil de Rapidshare. De quoi rappeler à certain le risque de stocker ses fichiers en ligne, entraînant une dépendance totale du service, en l’occurrence de la société RapidShare AG basée en Suisse et gérante de RapidShare.

Un palmarès impressionnant

Il est crucial de rappeler la position dominante qu’à eu ce service il y a quelques années : présent dans le top 50 des sites les plus visités dans le monde, il était largement poussé par le DDL, le téléchargement direct illégal, au même titre que le fut MegaUpload.

Mais en même temps que la fermeture de ce dernier après le raid, la justice a attenté un procès à RapidShare qui a du supprimer les fichiers illégaux et surveiller drastiquement les nouveaux uploads. Résultat des courses, les internautes pirates ont très vite délaissés le service d’hébergement de fichiers et le site a sombré.

Aujourd’hui, aucune raison officielle n’est avancée pour expliquer l’arrêt de RapidShare. On imagine aisément que plusieurs facteurs pourraient être en cause, dont le développement de la concurrence des services de streaming et la pression judiciaire des ayants droit. La vérité est que le service RapidShare ne génère plus assez de revenus pour survivre et poursuivre son activité… comme l’explique TorrentFreak.

Lorsque MegaUpload a fermé, la panique et la peur se sont emparé des principaux acteurs du filehosting, et beaucoup ont fermé leurs portes. Les autres ont fait le ménage et bridé fortement les débits pour les utilisateurs non premium, faisant fuir la majorité des pirates.

rapidshare-ag

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.