Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

La justice suédoise a condamné l’administrateur du site de liens BitTorrent Tankaner à cinq mois de prison malgré que celui-ci ait nié être à la tête de la plateforme. Plusieurs preuves ont joué contre lui.

Décidément, c’est la saison ! Cela démontre bien les risques liés à détenir et/ou exploiter ce genre de sites proposant illégalement le partage de contenus piratés, souvent largement rétribué par les revenus publicitaires.

Aujourd’hui, c’est au tour de l’administrateur de tracker torrent Tankaner, condamné par la justice suédoise à une peine d’emprisonnement de cinq mois. Selon Torrentfreak, qui rapporte l’affaire, le suspect a nié les faits, expliquant que s’il avait effectivement lancé Tankaner, il avait par la suite confié la direction du site à d’autres il y a 4 ans. Cependant, plusieurs éléments ont été pris en compte par le tribunal pour déterminer la culpabilité de l’individu et écarter sa défense. Ces derniers ont été résumés par le bureau suédois chargé de la lutte contre le piratage en ligne.

Il y avait de nombreuses preuves contre cet homme, dont des contrats signés de sa main pour le serveur hébergeant le site, des historiques de connexion, la tenue d’un livre de comptes, des courriers électroniques et une photo où il pose avec un t-shirt avec Tankaner imprimé dessus“, a expliqué l’un des responsables du bureau à Torrentfreak.

Une autre phase judiciaire va maintenant s’ouvrir afin de calculer les dommages et intérêts que devra verser le responsable de Tankaner. Le site, pour sa part, est toujours actif.

ExpressVPN

 

Source : Numerama

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.