T411 change de nom de domaine en toute discrétion

4

Ce weekend, le tracker torrent francophone T411 a procédé à un changement discret d’extension de domaine, passant du .me au .io afin de contourner des blocages DNS de FAI.

T411 n’utilise plus un nom de domaine rattaché au Monténégro, mais une adresse liée au Territoire britannique de l’océan Indien (io). Ce changement survient alors que l’industrie du disque cherche à obtenir le blocage de T411 par les FAI français. Cette décision aurait bien entendu fait fortement baisser la fréquentation du site (et donc les dons potentiels). Une redirection transparente a été déployée, l’ancien NDD redirigeant sur le nouveau, rendant la migration transparente.

Ces changements interviennent afin de mettre fin à certains blocages“, commente l’un des responsables du site, sans que leur nature ne soit précisée.

Bien entendu, on peut facilement faire le lien entre le récent blocage visant The Pirate Bay. La société civile des producteurs de phonogrammes (SCPP) étant active et œuvrant actuellement pour l’application d’un même blocage à l’encontre de T411 par les principaux FAI français (à savoir Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom).

Il faut dire que T411 est l’un des principaux annuaires de liens BitTorrent francophones, avec des statistiques publiques annonçant plus de 5 millions de membres partageant plus de de 480 000 fichiers. Pour la SCPP, c’est une évidence : il y a sur T411 une violation massive du droit d’auteur.

N’oublions pas que ces stats sont potentiellement gonflées et fausses, comptant les comptes bannis et inactifs. N’oublions pas que T411 n’est pas un tracker recommandable !

4 Commentaires

  1. Allo
    Moi je suis au Québec. J’utilisais t411 pour voir des films français qui ne se rendent pas ici. Seuls certains films ,ayant eu du succés en France, parviennent jusqu’ici et encore dans des salles comme le Beaubien, le Clap…
    Pas tout le monde qui a accès à ces salles.
    Moi ça m’est égal de voir un film en retard et je payerais pour voir ces films sur un site légal. Les boîtes de films fermentainsinque le club vidéo. On n’a plus accès à la culture cinématographique.
    Voilà pourquoi.
    Je refuse qu’on me dicte quoi voir et quand.
    Merci
    Phiebus

  2. Je suis sur t411 car après beaucoup de recherches, c’est le site qui m’offre le plus de torrents rares type vieux films, musiques oubliées etc… Il ne faut pas exagérer, un gros pourcentage des utilisateurs de ce genre de sites ne sont pas là pour télécharger avant tout le monde le dernier blockbuster ou le dernier album de Madonna… mais pour ECHANGER de la culture sous toues ses formes!

  3. On va devoir y aller doucement sur le triomphalisme. A voir les récents évènements, on constate qu’une des plus grosses teams de la scène warez française s’est retrouvée en prison. Ils étaient pourtant persuadés d’être bien à l’abri, derrière leurs écrans et suffisamment de proxy, vpn et autres moyens de garantir leur anonymat. Preuve si besoin était que même le côté le plus obscur du web n’est pas exempt de ce qu’il faut de surveillance. Quant à savoir si certains geeks n’auraient pas été tentés de changer de camps, la question ne se pose pas. entre passer son temps à se demander quand une paire de flics va sonner à la porte, et aller tranquille au bureau tous les jours gagner de quoi faire vivre madame et les enfants, certains militants d’hier ont sans doute choisi le confort. Qui les en blâmerait ?

    Autrement dit, le jour où quelqu’un décidera que ça doit cesser, ça cessera. Changer de dns, oui, possible. Changer de nom de domaine, pourquoi pas. C’est oublier que les ip, ça se trace, et ça se blacklist sans trop de difficulté, surtout pour des gens qui n’ont que ça à faire. A quoi faut-il s’attendre ?

    Première chose, comme la plupart des utilisateurs de t411 ne comprennent rien à rien, ils passent leur temps à créer compte sur compte au lieu de gérer leurs statistiques de partage. Le problème, c’est que si l’ip du serveur smtp qui envoit les mails de confirmation est blacklisté chez les FAI, les mails en question n’arriveront plus dans les boîtes aux lettres. Plus de mail, plus de compte, plus de compte, plus de téléchargement.. et le combat cesse faute de combattant.
    Deuxième moyen, un suivi des ip du site et du tracker, et un blacklistage au niveau des dslam. Parce que pour certains qui ne savent se servir que de la souris, les manips dans les fichiers hosts et les resolv.conf, c’est déjà du chinois.
    Troisième possibilité, un blocage depuis la partie du firmware des boxes à laquelle l’internaute n’accède pas. Il suffira pour ça d’une mise à jour envoyer chez les internautes avec autant de transparence qu’en ce moment.
    Ce sera donc clairement au site de se cacher, et s’il est décidé d’un passage par le deep web, il perdra en visibilité, certes, mais également en performance et en sécurité. Ceci provoquera une baisse des revenus liés à la pub, et certainement une baisse au niveau des dons. Car la seule méthode de donation opérationnelle est l’emploi de la carte bancaire, et donner un numéro comme celui-ci sur un réseau aussi peu sécurisé que TOR, c’est de l’inconscience. Sans compter que les internautes n’apprécieront pas d’être aussi peu protégés. Car sur TOR, il se passe un peu tout, mais surtout n’importe quoi.

    Des moyens de bloquer ce site directement en pressant un bouton, pas sûr. En revanche, de multiples possibilités d’en gêner le fonctionnement, il en existe, et des gens qui les connaissent, également.

    Quant à savoir si les majors finiront par repenser leur offre en fonction de la façon dont les internautes souhaitent consommer, les problèmes économiques actuels les y forceront sans doute, dans le cadre de la bataille qu’ils se livrent pour conquérir les parts de marché. A nous de ne pas consommer sans discernement, car jusqu’à maintenant c’est ce dont ils ont le plus bénéficié. Ne serait-ce qu’au niveau des sorties en salles d’une quantité énorme de gros navets qui ont fait des succès phénoménaux, alors qu’il y a 15 ans les mêmes films seraient directement partis chez vidéo futur sans voir la couleur d’un cinéma

  4. Bah de toute façon, c’est vrai que Hadopi et compagnie, ça fait peine à voir. Ils dépensent nos impôts pour faire quoi ? Envoyer des mails et demander un blocage par DNS ? Six millions d’euros de budget 2015… Alors que la simple utilisation d’un VPN, ou/et le changement de DNS suffit à contourner ça en 2 minutes ? (Même par le premier venu qui n’y connaît rien en informatique !) Suffit de taper 8888 8844 et pouf ! Pirate Bay réapparaît ! Et ce sera pareil pour t411 si il y a un blocage…

    Ils auraient du essayer la licence globale depuis longtemps. C’est peut-être pas parfait, mais en attendant de trouver un meilleur système, ils auraient fait rentrer de l’argent, au lieu de dépenser nos impôts… Mais entre l’orgueil, l’ignorance et le complexe de supériorité de quelques vieux croutons…

    Et puis comme le font remarquer pas mal de gens, si l’offre était à la hauteur, il y aurait peut-être moins de piratage. A quand une offre de qualité ? Ils n’ont qu’à s’inspirer de Pop Corn Time 🙂

    Au passage, si certains ne savent pas comment changer de DNS , voilà un tuto pas mal du tout.

    http://assiste.com/Comment_Changer_de_DNS_pour_utiliser_ceux_de_Google.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.