BitTorrent : 6 mois de prison avec sursis pour l’administrateur de GKS

1

La Sacem n’aura pas lâché ce dossier sensible. Le jeune homme accusé de gérer le site de téléchargement illégal GKS ne s’était pas présenté à l’audience de son procès. Il vient d’être condamné à 6 mois de prison avec sursis.

D’après France 3 Poitou-Charentes, Meska (ou Meskalyne), l’administrateur du tracker torrent GKS (anciennement GuiKs) ne s’est pas présenté devant le tribunal correctionnel de La Rochelle le jour de son procès. Ses juges avaient requis une peine d’un an d’emprisonnement mais il écope finalement de 6 mois avec sursis et d’une amende de 2 millions d’euros. Même s’il avait décidé de fermer les portes de son site (voir Facebook & Twitter) après avoir perdu ses comptes PayPal et Stripe qui lui permettait de recevoir les dons de ses utilisateurs, l’administrateur du site de liens Bittorrent GKS.gs n’aura pas échappé à la justice française…

A moitié quand même puisque l’administrateur âgé de 28 ans vit depuis quelques années à Budapest en Hongrie. Du coup, il se sentait en sécurité vis-à-vis des autorités française, et n’hésitais pas à divulguer son identité un peu partout sur les réseaux sociaux.

Reste donc à voir si la Sacem, qui s’était portée partie civile, arrivera à se faire payer au moins une partie de cette somme. Le condamné n’étant plus dans la juridiction française, la procédure demandera la coopération judiciaire de la Hongrie pour faire exécuter la peine. Or les dommages et intérêts correspondant au préjudice évalué par les plaignants sont sans aucun doute très éloigné des recettes perçues par l’administrateur, les sites pirates étant largement moins rentables que ce qu’imaginent certains rapports déconnectés des réalités.

 

Source : France3

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.