Royaume-Uni : La justice ordonne le blocage de 21 sites de téléchargements illégaux

3

Le verdict est radical et ressemble fort à du filtrage massif du Web. Le début de la censure est bien arrivé et s’accentue. La justice britannique, saisie par la British Phonographic Industry (BPI), a ordonné aux six principaux opérateurs du pays de bloquer l’accès à 21 sites accusés d’enfreindre la propriété intellectuelle.

Parmi la liste des victimes se trouvent des annuaires et moteurs de recherche BitTorrent, des trackers torrent ainsi que des sites dédiés au téléchargement direct. 

Une page se tourne dans l’histoire du piratage au Royaume-Uni. En effet, la justice anglaise a ordonné aux six principaux fournisseurs d’accès à Internet du pays (BSkyB, BT, Everything Everywhere, TalkTalk, Virgin Media et O2) d’empêcher leurs clients d’accéder à 21 sites accusés d’enfreindre la propriété intellectuelle. Selon le Guardian, cette mesure entre en vigueur ce mercredi.

Une fois encore, c’est la British Phonographic Industry (BPI), une association spécialisée dans la défense des intérêts de l’industrie du disque au Royaume-Uni, qui est à l’origine de ce résultat. L’organisation, qui s’est déjà illustrée par le passé en obtenant le blocage de divers sites de téléchargement (The Pirate Bay, Kat.ph, Fenopy, H33t, Movie2K, Download4All…), étend aujourd’hui son tableau de chasse.

La liste des plateformes concernées a été diffusée par la BBC. Outre des services de téléchargement direct, adossés à des moteurs de recherche spécialisés, plusieurs sites de liens BitTorrent sont touchés, notamment 1337x, BitSnoop, ExtraTorrent, TorrentHound, TorrentReactor et Torrentz.

Bien entendu, les internautes auront toujours des moyens de contourner cette restriction totalitaire ! Sites miroirs, VPN, TOR, serveurs DNS alternatifs ou encore proxy, les solutions sont nombreuses et prouvent que la BPI ne répond pas à l’enjeu du piratage, elle ne fait que déplacer le problème ailleurs. En gros, le public visé par ce blocage possède des solutions technologiques permettant de contourner facilement ce filtrage…

 

Source : Numerama

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.