Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le feuilleton continue et tourne au vinaigre. Alors que nous n’avions pas réussi à le joindre cet été lors de nos précédentes révélations, y compris par l’intermédiaire de son avocat, l’ancien webmaster de Wawa-Mania Dimitri Mader (« Zac ») nous a contacté vendredi pour réagir aux menaces de poursuites judiciaires lancées à son encontre par l’ATILD. Il contre-attaque durement, sans ménagement.

Notons en préambule de cet entretien que nous publions ici les réponses de Dimitri Mader par souci d’équilibre, après la publication de deux précédents articles qui n’avaient pu refléter que le point de vue de l’ATILD et de son ancien président, faute d’avoir pu entrer en contact avec Zac.


Pouvez-vous nous dire où est est la procédure pénale en cours pour contrefaçon via le site Wawa-Mania, et qu’en est-il de la menace de mise en détention provisoire qui avait justifié un appel aux soutiens financiers ?

Dimitri Mader : La procédure suit son cours, la mise en détention provisoire n’est plus d’actualité puisque je respecte scrupuleusement mon contrôle judiciaire.

Combien avez-vous reçu de l’ATILD, à partir du fonds de soutien qui avait été mis en place pour vous aider à payer votre caution ?

Dans les alentours de 12 000 euros. Le chèque de banque a bien été encaissé par le Tribunal de grande instance de Paris. Un grand merci aux internautes sans qui je serais sûrement en train de ramasser la savonnette.

Comment expliquez-vous les 8 743 euros versés sur le compte de l’ATILD cet été, depuis un compte offshore, alors que la somme correspond exactement à ce qu’il restait à verser pour la caution ?

C’est à monsieur Boch de s’en expliquer. Je n’avais aucun statut dans l’association ni d’accès sur le compte en banque. Je sais juste qu’il est poursuivi par la brigade financière pour blanchiment aggravé et abus de confiance. Ce n’est pas la première plainte à son encontre. Il a par le passé déjà reçu plusieurs plaintes de ses anciens employés pour harcèlement, chantage…

Quelle est aujourd’hui votre activité ? L’ATILD prétend que vous avez déménagé en Tunisie, est-ce exact ?

Je suis toujours au même endroit que lors du reportage sur France 2, à Aix-en-Provence. Je bosse actuellement pour ma poire en informatique.

Quelle est votre réaction face aux accusations de l’ATILD à votre encontre ?

Comme je l’ai déjà expliqué, M. Boch n’a pas supporté de ne pas pouvoir se mettre de l’argent avec l’Atild dans les poches. Sa boîte d’informatique ne marche pas, mais pas du tout. Il s’est dit qu’avec une « figure » un peu médiatisée, il aurait pu se faire des ronds (soit sur l’association, soit par Wawa-Mania). Je communiquerai bientôt des documents croustillants sur la pression exercée par Aurélien Boch, ses menaces, son chantage…

Bitdefender

Manque de peau, je n’ai plus les clés de Wawa-Mania et quand il l’a compris, c’est là que tout a dérapé.

Le juge nous a laissé un délai très court pour payer le reste de la caution. Je n’avais bien entendu pas 8 000 euros pour finir de payer ma caution, c’est là que le propriétaire actuel de Wawa-Mania s’est proposé à M. Boch de faire une donation sur le compte de l’Atild (j’ai les échanges d’e-mail). Aurélien a bien sûr accepté. Il m’a envoyé un e-mail précisant très clairement qu’il voulait 4 500 euros de ma boite française (que je venais à peine de lancer) sur son compte société ou qu’il ne reverserait pas la caution. J’ai bien entendu refusé. D’une part, je ne cède pas au chantage et de l’autre je n’avais pas l’argent. Il a ensuite menacé mon avocat par e-mail en lui demandant de l’argent, en l’insultant d’incompétent, etc.

Et là arrive l’article sur Wawa-Mania concernant ce virement offshore. Les semaines passent jusqu’à hier(jeudi, ndlr) où je me balade sur un forum « underground » que j’ai l’habitude de visiter. Dans les sections V.I.P se trament toutes sortes de trucs (accès serveurs owned, comptes mails, noms de domaine…), et là, je vois le compte 1and1 d’Aurélien (infecté par un trojan sur un de ses PC windows). Je me connecte à son webmail et je prends tous les mails (ainsi que de son compte Gmail). Je découvre une vraie caverne d’informations (e-mail d’extorsion, plan pour tirer de la thune via l’Atild, projets illégaux montés par Boch, compte en banque offshore à son nom…). (ndlr : l’intrusion dans un système informatique et l’accès aux correspondances sont des délits sanctionnés pénalement)

Je reçois encore des menaces ce matin de sa part. Il a découvert que j’avais accès à toutes ses informations. J’en fais abstraction et, une heure au plus après, un nouvel article est publié sur Numerama(d’après le communiqué de presse envoyé par l’ATILD par l’intermédiaire de la Ligue Odebi, ndlr). S’en est trop. Je réagis malgré le fait que mon avocat m’a fortement déconseillé de parler avec les médias. Je souhaite rétablir la vérité.

Je ne suis pas blanc bleu non plus, je le reconnais, mais les faits dénoncés dans les médias ces derniers mois sont très loin de la vérité. Oui, j’ai gagné un peu de thune avec Wawa-Mania, je le reconnais. Mais les sommes évoquées sont calomnieuses. Depuis septembre 2009, je ne touchais déjà plus d’argent du forum (un peu avant le reportage) mais je continuais à m’occuper de la maintenance (concernant l’infrastructure du forum). Depuis février de cette année, j’ai dû complétement lâcher l’activité suite à mon contrôle judiciaire. Je tiens aussi à dire, concernant l’affaire, que d’avoir un juge d’instruction impartial qui ne cède pas aux pressions du parquet ami de ces gros et gras lobby est une aubaine.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, note : 3,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,

Recherches en relation :

  • wawamania
  • zac wawa mania
  • wawa
  • Wawa s\explique

Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] en relation ATILD : le fondateur de Wawa-Mania menacé de nouvelles poursuites judiciairesAffaire Wawa-Mania : Zac contre-attaque et s’expliqueInterview: Camcorder de la scène warez FrançaiseInterview de l’administrateur de […]

  2. […] Source : Numérama Addendum 30/10 : l’article a été retiré le lendemain de sa publication sur le site de Numérama, sans doute à la demande de Dimitri conscient d’avoir commis une bourde en s’exprimant comme il l’a fait. Néanmoins, l’article est disponible également sur Undernews. […]

  3. […] EDIT : La réplique de Zac à Aurélien a disparue de Numerama, vous pouvez cependant en trrouver une copie ici. […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.