Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
HMA Pro VPN

Vous souvenez-vous du piratage ayant touché le fournisseur d’accès britannique TalkTalk en octobre 2015 ? Le FAI affirme aujourd’hui avoir perdu 101 000 clients et que l’incident lui coûterait entre 40 et 45 millions de livres.

Après le piratage des données personnelles de 155 000 clients du FAI britannique TalkTalk en octobre 2015, les estimations de pertes semblent avoir été largement sous estimées. Voila un cas d’école sur les conséquences dramatiques liées à un piratage informatique d’une société.

Aujourd’hui, on connaît les conséquences exactes : le FAI britannique a perdu 101 000 clients et l’attaque a rendu ses canaux commerciaux inopérants jusqu’en janvier 2016, mettant à mal sa compétitivité. Le départ des clients concernés par le piratage est compréhensible du fait que ces derniers ont perdu toute confiance envers le prestataire, surtout qu’il ne s’agit pas du premier piratage le visant, mais bien du troisième !

C’est donc sans surprise que TalkTalk a annoncé de mauvais résultats financiers, en précisant que l’incident technique lui a coûté entre 40 et 45 millions de livres, soit bien plus que ses estimations initiales. Encore un exemple concret qui devrait encourager toutes les entreprises à sécuriser leurs systèmes et à prévenir ce type d’attaque qui peut s’avérer catastrophique en terme d’image et de confiance.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] en termes de sécurité, ayant permis la fuite des données privées de 150 000 abonnés lors d’une cyberattaque ayant visé ses serveurs à la mi-octobre 2015. L’attaquant avait pu alors s’emparer d’une base de données contenant les noms, […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.