Les Etats-Unis, toujours les plus grands diffuseurs de spam au niveau mondial

0

Au second trimestre de l’année, 15,2% du spam mondial provenait des USA, un chiffre qui s’élève aujourd’hui à 18,6%, « ce qui rend le pays responsable de près d’un email indésirable sur cinq » explique l’éditeur. Loin derrière, l’Inde cumule 7,6% du trafic de pourriels, suivi par le Brésil (5,7%) puis la France (5,4%). L’Europe reste cependant le continent le plus « spammeur » avec 33,1% de courriels indésirables expédiés, devant l’Asie (30%) et l’Amérique du Nord (22,3%).

Si Sophos met majoritairement la diffusion du spam sur le compte de réseaux d’ordinateurs infectés par des malware – les botnets – l’éditeur pointe également du doigt la recrudescence du spam sur les réseaux sociaux, notamment via les exploits « onMouseOver » dont a récemment été victime Twitter, et les faux groupes qui pullulent sur Facebook. « Ces arnaques exploitent les faiblesses de l’homme pour se répandre » commente une analyste. La curiosité des utilisateurs les poussent en effet souvent à se faire avoir par un intitulé accrocheur, ou racoleur, qui propage le spam en continu.

Comme il se doit, Sophos recommande aux internautes de ne pas céder à la tentation sur les réseaux sociaux, comme dans leur boite mail : la curiosité est encore et toujours un vilain défaut dans le vaste monde du pourriel !

Lien vers l’étude de Sophos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.