Premier weekend de confinement : comment profiter des divertissements numériques en toute sécurité

0

En raison du confinement de la population française, notre vie quotidienne repose plus que jamais sur les outils en ligne. Il convient cependant de faire preuve de prudence car cette situation peut profiter aux cybercriminels. A la veille du premier weekend de confinement, certaines activités nécessitent une attention particulière et le respect de quelques règles pour une protection optimale.

Streaming

Tribune – Parce qu’il est interdit de sortir, le week-end prochain devrait voir les niveaux de streaming en ligne les plus élevés jamais enregistrés. Cet afflux massif de spectateurs pourrait mettre les plateformes de streaming à rude épreuve et entraîner un ralentissement de la fourniture de services, incitant les internautes à chercher d’autres moyens d’accéder aux contenus en ligne pour tromper l’ennui. Cependant, s’écarter des portails légaux et protégés de contenus (jeux, films, séries ou autres) fera le jeu des cybercriminels et laissera le public vulnérable aux attaques.

Achats en ligne

Les offres alléchantes des détaillants qui tentent de se maintenir à flot, amènent les cybercriminels à s’y intéresser d’autant plus. Pour appâter les consommateurs, ils inventent de fausses promotions souvent trop belles pour être vraies. Kaspersky conseille aux consommateurs d’être particulièrement vigilants, avec quelques bonnes pratiques ci-dessous.

Fausses informations

Si les fake news ne sont pas une nouveauté, elles sont toujours bien présentes. La population française consulte assidûment les médias pour suivre l’évolution de la pandémie et il est important de savoir déceler le vrai du faux. Kaspersky a déjà constaté la circulation de faux documents d’informations et de conseils de santé erronés ce qui n’a fait qu’ajouter à la panique et au chaos. Certains de ces documents peuvent par ailleurs dissimuler des fichiers malveillants. C’est pourquoi Kaspersky recommande de prendre un soin particulier pour vérifier les informations, en consultant des sources de confiance et en recoupant les informations disponibles.

« Nous avons vu des cybercriminels essayer de se servir du COVID-19 pour cacher des fichiers malveillants dans des documents d’information censés être liés à la maladie. Face à cette approche opportuniste des criminels, associée à des changements dans les habitudes de communication et de consommation, il faut être particulièrement vigilants en ce moment », commente David Emm, chercheur en sécurité chez Kaspersky.

Les recommandations de Kaspersky pour éviter toute mésaventure :

  1. N’utiliser que des sites de confiance et vérifier qu’il ne s’agit pas de faux en inspectant le format de l’URL, l’orthographe du nom de l’entreprise et les éventuelles incohérences et fautes d’orthographe avant de télécharger quoi que ce soit. Les faux sites web peuvent ressembler aux vrais, mais certaines anomalies, même discrètes, doivent vous permettre de faire la différence.
  2. Faire attention à l’extension des fichiers téléchargés. S’il s’agit d’un contenu vidéo par exemple, le fichier ne doit pas se terminer par .exe.
  3. Faire attention aux torrents utilisés, en consultant les commentaires sur les fichiers téléchargeables. Si les commentaires n’ont aucun rapport avec le contenu, il s’agit très certainement d’un logiciel malveillant.
  4. Protéger les appareils utilisés à l’aide de logiciels de sécurité réputés et mettre à jour les systèmes d’exploitation et les applications.
  5. Eviter de cliquer sur des liens promettant le visionnage anticipé de contenu ou une bonne affaire.
  • Il est préférable de prendre le temps de se rendre sur le site officiel et vérifier l’existence de l’offre en question.
  • Se méfier des offres qui semblent trop belles pour être vraies : elles le sont généralement.
  1. Eviter de sauvegarder les détails des cartes de crédit.
  2. Utiliser un mot de passe unique ou même différent, mais forcément complexe pour chacun des comptes en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.