Piratage de comptes de streaming : protégez-vous contre les vols d’identifiants et mots de passe

0

Les plateformes de streaming continuent de gagner en popularité et des services tels que Netflix, Hulu, Disney+, Spotify et Apple Music ont révolutionné notre manière de consommer les films, les séries et la musique. Rien qu’en 2019, 13 milliards d’heures de streaming ont été regardées.

Tribune Proofpoint – Une évolution qui n’est pas passée inaperçue aux yeux des cybercriminels. Désormais, ceux-ci n’hésitent pas à voler identifiants et informations de cartes bancaires et à les revendre.

Nouvelle technique en vogue : le “piggybacking”, lorsqu’un utilisateur non autorisé s’empare des identifiants d’un utilisateur à son insu. Bien souvent, les victimes ignorent qu’elles partagent leur accès avec des acteurs malveillants.

Les chercheurs de Proofpoint se sont penchés sur ces nouvelles menaces dans un article publié sur leur blog Threat Insight. Ils reviennent sur les techniques utilisées par les cybercriminels, expliquent ce qu’il advient des identifiants volés et ce que les consommateurs peuvent mettre en place pour protéger leurs comptes.

Selon Loïc Guézo, Directeur en Stratégie Cybersécurité chez Proofpoint :

« La popularité des services de streaming explose et les consommateurs sont ainsi devenus des cibles de choix pour les cybercriminels. Avec la pandémie de COVID-19 et les nouvelles règles de confinement, les individus du monde entier se tournent vers les services de streaming pour se divertir. En suivant cette tendance, les cybercriminels n’hésiteront pas à actualiser leurs approches et à intensifier leurs tentatives de vols d’identifiants. Nous recommandons aux consommateurs de prendre quelques mesures simples pour protéger leurs comptes et identifier et supprimer tout utilisateur non autorisé ».

Exemples de pages de phishing liées aux différents services de VOD :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.