vendredi 7 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Téléphonie Les risques de Tik Tok pour les enfants et comment s'en protéger

Les risques de Tik Tok pour les enfants et comment s’en protéger

Tik Tok, l’application et réseau social préféré des préadolescents et adolescents, leur permettant de parler, d’échanger, et partager des vidéos, n’est pas sans risques.

Tribune McAfee – Venue de Chine, Tik Tok est l’application mobile basée sur le partage de vidéos qui a remplacé l’application Musical.ly en 2017. Via cette application les utilisateurs peuvent créer un compte, réaliser et publier de courtes vidéos de 15 à 60 secondes. Ils peuvent également voir, commenter et partager celles des autres utilisateurs. On estime aujourd’hui, à 1 milliard le nombre d’utilisateurs actifs de Tik Tok dans 155 pays. Environ 60 % de l’audience de Tik Tok est âgée entre 16 et 24 ans.

D’après le règlement de l’application, il faut être âgé de 12 ans minimum pour utiliser Tik Tok, mais en réalité la plateforme ne vérifie pas l’âge des inscrits. D’où la préoccupation des parents  : Tik Tok est-il sûr ?

Tik Tok est rapidement devenu le plus grand des lieux de rencontres numériques et le principal canal permettant aux enfants de découvrir de nouvelles façons créatives de s’exprimer. Ils peuvent accéder à du contenu en rapport avec leurs centres d’intérêt, se divertir et être récompensés en fonction de leurs nombres de vues, de likes et de partages pour leurs efforts artistiques. Tik Tok est doté d’outils de montage intégrés, de musique gratuite, de clips et de filtres qui facilitent la création de vidéos quel que soit le niveau de compétence.

Les risques de Tik Tok selon McAfee

L’application n’est pas risquée mais c’est plutôt la façon dont les utilisateurs s’en servent qui les met, eux-mêmes, ou autrui, en danger. C’est pourquoi il est important de comprendre comment les enfants utilisent Tik Tok, afin de rendre l’expérience aussi sûre que possible. Voici quelques-uns des risques auxquels les enfants peuvent être confrontés sur ce réseau social :

  • Contact avec des étrangers. Les prédateurs utilisent Tik Tok pour entrer en contact avec les enfants. Dès que l’on s’abonne à un utilisateur il est possible de lui envoyer un message et d’engager des conversations privées en dehors de l’application.
  • Exposition  aux contenus et  paroles de chansons explicites. L’application rassemble des utilisateurs de tous âges, ce qui signifie que lorsqu’un enfant possède un compte Tik Tok, il a accès aux flux de vidéos publiques. Avec un milliard d’utilisateurs, il est fort probable que les plus jeunes soient confrontés à des vidéos contenant des images sexuellement suggestives ou explicites et à des paroles explicites. Il se peut même qu’ils utilisent sans le savoir des clips musicaux, pour leurs vidéos, contenant des paroles explicites.
  • Spams et logiciels malveillants. De récents rapports ont révélé des failles dans l’application pouvant exposer les comptes Tik Tok à une série d’attaques malveillantes. Selon les chercheurs, les pirates informatiques pourraient avoir exploité ces failles pour envoyer des messages texte d’apparence inoffensifs qui dissimulaient des logiciels malveillants. Ils ont également réussi à rendre publiques des vidéos privées et à accéder à des données personnelles.
  • Usage excessif des écrans. Tik Tok est un aimant à curiosité pour les enfants, pouvant entraîner un temps excessif passé devant l’écran.  Il en résulte un manque de sommeil et d’autres conséquences négatives dues à un temps de connexion trop long.
  • Le cyber-harcèlement. De nombreux utilisateurs de Tik Tok sont connus pour créer des “compilations de cringe”, c’est-à-dire des vidéos qu’ils jugent étranges, « pas cool » ou « gênantes ». Plusieurs de ces compilations cruelles ont été publiées en dehors de Tik Tok et sont devenues virales.
  • La course aux likes. Comme pour tout réseau social, certains utilisateurs cherchent à tout prix à accumuler le plus de vues, de likes et de followers. Cette obsession peut conduire à de mauvaises décisions, à des comportements à risques (comme les défis), au cyber harcèlement et au partage de contenus préjudiciables.
  • Partage excessif. Certains enfants partagent leurs activités quotidiennes par le biais de vidéos Tik Tok et exposent par inadvertance des informations personnelles telles que leur école, leur lieu de résidence, leur adresse et d’autres données personnelles.

Doit-on autoriser les enfants à utiliser Tik Tok ? La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs, dont l’âge de l’enfant qui utilise l’application et la manière dont il l’utilise.

Voici 10  conseils de Lam Son Nguyen, Partner Product Manager, Mobile and ISP chez McAfee, afin d’utiliser Tik Tok en toute sécurité :

  1. Télécharger l’application. La meilleure façon de comprendre Tik Tok est de la télécharger, de créer un compte et d’explorer. Prendre un peu de temps pour rechercher quelques hashtags, faire défiler quelques flux afin de se faire une idée du contenu. Visiter le centre de sécurité de l’application pour avoir un aperçu des outils de sécurité. Il est également recommandé de visiter le centre de protection de la vie privée pour voir comment les données des enfants sont utilisées.
  1. Parcourir l’application avec les concernés. Il peut être rassurant de s’asseoir et parcourir le contenu de l’application avec les enfants. Étant les principaux concernés, il est important de discuter avec eux des avantages et des inconvénients du contenu et de voir s’il  est en phase ou non avec les règles de la famille.
  1. Paramètres de confidentialité maximum. En rendant un compte Tik Tok privé, seuls les abonnés approuvés (amis connus) peuvent voir les vidéos de l’utilisateur ou lui envoyer des messages. Lorsqu’un compte est public, tout le monde peut commenter, envoyer des messages ou partager les vidéos de cet utilisateur.
  1. Explorer le mode restreint. Tik Tok dispose d’un mode restreint pour les mineurs qui permet aux parents de filtrer les contenus inappropriés.
  1. Explorer le mode familial de sécurité. Cette fonctionnalité permet à un parent de lier son compte Tik Tok à celui de son enfant pour gérer le temps d’écran, les messages directs, définir des restrictions et contrôler les amis et les filtres de commentaires.
  1. Contrôler les interactions. Les utilisateurs peuvent désactiver les commentaires sur une vidéo spécifique, empêcher les personnes qu’ils ne connaissent pas de les suivre et signaler les abus.
  1. Surveiller les cercles sociaux. Les enfants peuvent modifier les paramètres de confidentialité et éventuellement être courtisés pour établir plus de connexions et être plus exposés. Il faut être vigilant et surveiller les personnes qui suivent son enfant et celles qu’il suit. Il faut également garder un œil sur influenceurs Tik Tok qu’ils suivent et au type de contenu qu’ils partagent.
  1. Surveiller le temps d’écran. Il est facile de passer un nombre incalculable d’heures sur Tik Tok. L’application comporte une fonctionnalité de bien-être numérique qui avertit les utilisateurs toutes les deux heures. Il est possible d’avoir recours à un logiciel de filtrage qui ajoute une autre façon de fixer des limites d’écran.
  1. Être un acteur. Créer et partager des contenus originaux en ligne demande du courage – et peut attirer les personnes malveillantes, ce qui fait de Tik Tok un environnement potentiellement dangereux pour les enfants. Encourager son enfant à être un acteur en ligne et à encourager et soutenir les autres si nécessaire.
  1. Bloquer l’application. Si on estime que le contenu de Tik Tok ne convient pas à sa famille ou que les risques l’emportent sur les avantages, Android et iOS disposent tous deux d’un contrôle parental intégré dans les paramètres qui permet de bloquer toute application.

Au regard de l’actualité, il peut être  tentant en tant que parent de vouloir supprimer toutes les applications comme Tik Tok. Cependant, de nouvelles applications similaires arriveront tôt ou tard et il faut donc considérer une autre approche :  en se renseignant sur les applications aimées par les enfants et pourquoi. Comprendre comment ils utilisent leurs applications préférées et avec qui ils communiquent . Il ne faut pas oublier : il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour entamer, en tant que parents, ces conversations importantes avec ses enfants.

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.

36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne

La sécurité en ligne s’impose comme le facteur le plus important pour les Millenials lorsqu’on parle d’usages numériques à la maison. Pourtant, si cette...

Le VPN sans logs d’HMA adoubé par VerSprite, société indépendante de conseil en cyber-risque

La politique de non-collecte et de non-conservation des données d’HMA a reçu la meilleure note possible, suite à l’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée indépendante.

Nom d’entreprise : comment réussir à trouver le meilleur ?

L’un des plus grands casse-têtes des nouveaux entrepreneurs est de choisir un nom qui accroche et vend en même temps leurs produits ou services. Élément de l’identité individuelle de l’entreprise, il reflète l’originalité et la philosophie de celle-ci. Vous vous demandez comment bien choisir un nom pour votre entreprise ? Voici quelques conseils.