Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Selon des données publiées par l’agence Reuters, un tiers des plates-formes Bitcoin ont été piratées et près de la moitié d’entre elles ont disparu depuis leur arrivée voici 6 ans. Bilan sur des chiffres très inquiétants.

Dernière compromission en date : la plate-forme d’échange Bitfinex début août dernier. Le piratage est massif et 119 756 bitcoins (soit une valeur de 64 millions d’euros) sont dérobés, soit l’équivalent de 36% des dépôts et des actifs. Même si la plate-forme a réagi plutôt rapidement dès la découverte du piratage, la perte devra être supportée par l’ensemble des clients de la plate-forme, y compris ceux qui n’ont pas de bitcoins. Mais ce piratage est loin d’être le plus important face à celui ayant touché l’ex-leader MtGox en 2014, avec près de 350 millions de dollars en bitcoins envolés, précipitant la fermeture de la plate-forme d’échange.

Il y a un sentiment général dans la communauté bitcoin que toute plate-forme est à risque“, a déclaré un trader professionnel américain ayant perdu environ 1 000 dollars en bitcoins quand Bitfinex a été piraté. “Donc, lors d’un investissement, vous avez continuellement cette menace en tête. J’ai perdu une petite somme par rapport à d’autres, mais je sais que des traders ont perdu des millions de dollars en bitcoins“, a t-il ajouté.

Je suis sceptique, il n’y aura pas de solution technologique miracle qui va résoudre les problèmes de violation de sécurité. Aucune technologie, crypto-monnaie, ou mécanisme financier peuvent être à l’abri des cybercriminels“, a déclaré Tyler Moore, professeur adjoint de la cybersécurité à l’Université de l’école Tandy de Tulsa of Computer science qui va bientôt publier la nouvelle recherche sur la vulnérabilité des échanges de Bitcoin.

Un tiers des plates-formes dédiées piratées

De nouveaux chiffres publiés par Reuters montrent que la sécurisation de ces plates-formes demeure un point critique du Bitcoin, inhérent au mode de fonctionnement de la blockchain. En effet, environ un tiers des plates-formes ont été piratées et près de la moitié d’entre elles ont purement et simplement disparu d’Internet sans laisser de trace. A titre de comparaison, des chiffres publiés par l’association Privacy Rights Clearinghouse montre que sur les 6000 banques américaines, seulement 67 ont été victimes d’une faille rendue publique, soit environ 1%. Certes, il est possible que d’autres brèches n’aient pas été rendues publiques mais le pourcentage est de toute façon infime par rapport aux transactions sur les bitcoins.

Outre la technologie, ces risques s’expliquent également en partie par la petitesse desdites plateformes ce qui suppose qu’elles n’investissent pas suffisamment dans la sécurité. En effet, un capital de 100 000 dollars peut-être suffisant pour se lancer. A contrario une plate-forme de trading classique requiert un capital minimum de 25 millions de dollars.

CyberGhost VPN Promo

Dans une étude plus récente, le taux de fermeture de plate-formes d’échanges Bitcoin a légèrement augmenté à 48 pour cent parmi celles qui opèrent de 2009 à 2015. Cependant, ce n’est pas forcément un piratage qui a déclenché ces fermeture à chaque fois :

Un taux de fermeture de 48% n’est pas acceptable, mais ce n’est pas surprenant étant donné que le Bitcoin est une nouvelle technologie“, a déclaré Richard Johnson, vice-président de la structure du marché et de la technologie à Greenwich Associates. Johnson a rédigé des rapports sur les questions de risque et de la sécurité dans le monde crypto-monnaie.

 

Source : L’Informaticien

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , ,

Recherches en relation :

  • Bitcoin Depot mail

Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. La sécurité du bitcoin en questio...

    […] Selon des données publiées par l'agence Reuters, un tiers des plates-formes Bitcoin ont été piratées et près de la moitié d’entre elles ont disparu depuis leur arrivée voici 6 ans. Bilan sur des chiffres très inquiétants.  […]

  2. La sécurité du bitcoin en questio...

    […] Selon des données publiées par l'agence Reuters, un tiers des plates-formes Bitcoin ont été piratées et près de la moitié d’entre elles ont disparu depuis leur arrivée voici 6 ans.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.