Un “super Stuxnet” en développement pour détruire le programme nucléaire iranien ?

1

Malware & Cyberguerre – L’Arabie Saoudite et la division du renseignement du Mossad d’Israël collaboreraient à l’élaboration d’un ver informatique plus destructeur que le malware Stuxnet pour espionner et détruire la structure du logiciel du programme nucléaire de l’Iran.

Le chef espion et prince saoudien Bandar bin Sultan bin Abdulaziz Al Saoud et le directeur du Mossad, l’agence de renseignement d’Israël, Tamir Bardo ont envoyé leurs représentants à une réunion à Vienne le 24 novembre afin d’accroître la coopération entre les deux parties dans les opérations de renseignement et de sabotage menées contre le programme nucléaire de l’Iran.  L’une des propositions soulevées lors de la réunion a été la production d’un malware pire que Stuxnet pour espionner et détruire la structure du logiciel du programme nucléaire de l’Iran”, a reporté l’agence iranienne Fars News.

Mais pourquoi ? Le rapport affirme que l’Arabie saoudite et Israël n’étaient pas particulièrement satisfaits de l’accord entre l’Iran et le groupe 5 +1 composé des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine, de la France et de la Grande-Bretagne, plus l’Allemagne, et Israël a qualifié l’accord d’ « erreur historique », tandis que l’Arabie saoudite l’a appelé « la trahison de l’Ouest ». Le rapport ajoute que les deux comtés ont convenu d’un budget d’environ 1 million de dollars pour développer ce programme malveillant.

Le logiciel malveillant Stuxnet original a été découvert au sein des systèmes nucléaires iraniens en 2010, et a probablement infecté les systèmes isolés par des dispositifs de stockage amovibles comme les lecteurs flash USB et en exploitant des vulnérabilités dans les systèmes Windows. Le malware a depuis réussi à se propager à l’extérieur de l’Iran et a touché plusieurs autres centrales, certains proches de l’Europe.

La NSA a même confirmé, via les fuites provoquées par Edward Snowden, que le malware Stuxnet a été développé conjointement par les Etats-Unis et Israël. Téhéran devient très inquiet au sujet du partenariat des renseignements saoudiens – israéliens et la perspective de les voir agir ensemble pour des opérations secrètes, y compris pour mener la cyber-guerre contre leurs projets nucléaires.

Récemment Stuxnet également infecté le réseau interne d’une centrale nucléaire russe. Mais si ce nouveau malware destructeur pourrait s’infiltrer dans d’autres ordinateurs, quel en serait les conséquences ?

1 COMMENTAIRE

  1. […] Malware & Cyberguerre – L’Arabie Saoudite et la division du renseignement du Mossad d’Israël collaboreraient à l’élaboration d’un ver informatique plus destructeur que le malware Stuxnet pour espionner et détruire la structure du logiciel du programme nucléaire de l’Iran.« Le chef espion et prince saoudien Bandar bin Sultan bin Abdulaziz Al Saoud et le directeur du Mossad, l’agence de renseignement d’Israël, Tamir Bardo ont envoyé leurs représentants à une réunion à Vienne le 24 novembre afin d’accroître la coopération entre les deux parties dans les opérations de renseignement et de sabotage menées contre le programme nucléaire de l’Iran. L’une des propositions soulevées lors de la réunion a été la production d’un malware pire que Stuxnet pour espionner et détruire la structure du logiciel du programme nucléaire de l’Iran », a reporté l’agence iranienne Fars News.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.