Quelques malwares et virus redoutables en 2023

0
444

Les logiciels malveillants et les virus ne cessent d’évoluer pour devenir encore plus dangereux et sophistiqués. Il est d’autant plus important de redoubler d’attention et de renforcer la protection de vos données. À défaut d’être bien protégé, vous pourrez être une des victimes des virus informatiques les plus récents et les plus redoutables. Voici une brève liste des programmes malveillants à surtout éviter en 2023.

Zoom sur les applications « fleeceware »

Connaissez-vous les applications Fleeceware ? Il s’agit d’une appli  toute simple, devenant toutefois payante après généralement une semaine, durée considérée comme une période d’essai. Ne renfermant aucun code malveillant, ce type d’application parvient sans difficulté à passer les dispositifs de sécurité des magasins d’applis chez Apple et Google. Les utilisateurs peuvent donc les télécharger depuis ces boutiques virtuelles.

Prenant la forme d’une application comme toutes les autres, à l’instar d’une appli d’horoscope, de services de voyance, de retouche photo ou même parfois de casino, ce genre de programme ne comporte usuellement pas de fonctionnalités spécifiques. Elle est le plus souvent gratuite. Après 3 à 7 jours, elle devient cependant payante, quand vous choisissez de vous en servir sur une plus longue durée.

En dépit de sa banalité, l’application fleeceware coûte particulièrement cher, sachant qu’elle fait payer à l’internaute une somme pouvant aller jusqu’à 30 euros par mois. Il est de ce fait essentiel de sélectionner avec soin les applis à télécharger. Renseignez-vous avant d’installer un programme sur votre smartphone ou votre ordinateur. Si vous désirez jouer à des jeux de casino, recherchez un casino en ligne Belgique fiable et réputé.

RaaS ou ransomware en tant que service

Le RaaS, qui signifie « Ransomware as a Service » ou « Rançongiciel en tant que service », est un programme commercial par lequel un concepteur de ransomwares offre ses services à la location, exactement comme un développeur de logiciels qui loue ses produits Saas. Ce malware permet à un cybercriminel de lancer une attaque spéciale, sans détenir aucun savoir-faire dans le domaine. Et ceci, afin d’empocher de l’argent.

Le RaaS est proposé à son bénéficiaire sous forme de programme d’affiliation ou d’abonnement mensuel. Il existe plusieurs sortes de RaaS, pour ne citer que Shark, Jokeroo ou encore Goliath. Le secteur du RaaS prend à ce jour de plus en plus d’ampleur. Il est fortement recommandé de vous en prémunir. Pour cela, protégez vos appareils à l’aide de solutions de protection fiables. Pensez en outre à sauvegarder régulièrement vos données.

Qu’en est-il du rançongiciel CLOP ?

Le rançongiciel CLOP est également à craindre. Ce logiciel malveillant bloque vos fichiers à l’aide d’un codage et ne le désactive que lorsque vous versez de l’argent aux pirates. CLOP compte parmi les rançongiciels les plus dévastateurs et les plus récents. C’est une variante de CryptoMix qui cible principalement les personnes qui utilisent Windows.

Avant d’entamer le cryptage de vos fichiers, CLOP neutralise environ 600 systèmes de Windows. Puis il stoppe diverses applications de Windows 10 telles que Microsoft Security Essentials ou Windows Defender. C’est alors que vous ne pourrez plus assurer la protection de vos données.

Rançongiciel dissimulé, tel que des mises à jour de Windows maquillées

De nombreux utilisateurs se font avoir par ces fausses mises à jour envoyées par les cybercriminels. Ces derniers transmettent plusieurs mails précisant aux internautes qu’ils doivent installer en urgence les dernières mises à jour Windows. Ces emails incitent alors les lecteurs à télécharger ces mises à jour, qui sont en fait des rançongiciels cachés, dans des fichiers « .exe ».

Le rançongiciel des courriers électriques est appelé « Cyborg ». Il bloque tous vos programmes et fichiers, puis vous demande de payer une certaine somme si vous voulez que vos données soient décryptées. Peu sont les prestataires de services de courriers électroniques à pouvoir repérer et arrêter ces courriels. Pour cette raison, n’oubliez jamais d’installer un antivirus puissant, vous garantissant une sécurité optimale en ligne, et à même de vous protéger contre les courriers indésirables, voire dangereux.


Note légale : Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, vous pouvez contacter le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé). Plus d’information sur https://www.joueurs-info-service.fr/

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec Casino777. La rédaction de UnderNews n’a pas participé à la réalisation de ce contenu. Article publi-rédactionnel. Attention, le site Casino777 est légal et régulé en Belgique mais ne s’adresse pas aux joueurs Français !