Cyber-espionnage : La NSA s’en prend aux antivirus

1

Encore de nouveaux éléments concernant l’espionnage massif et mondial réalisé par la NSA. Cette fois, des documents exfiltrés par Edward Snowden font état l’espionnage pratiqué par la NSA et le GCHQ à l’encontre des éditeurs de solutions antivirus dans le monde entier. L’éditeur russe Kaspersky en fait parti.

Visiblement, les éditeurs de logiciels antivirus n’ont pas échappé à la surveillance de masse pratiquée par le renseignement américain, espionnés dans le cadre du Project Aamberdadacomme le divulgue The Intercept :

« Les agences ont réalisé du reverse engineering sur les produits de sécurité. Elles ont aussi surveillé le trafic mail et les e-mails. »

De nouveaux documents ont été transmis par Edward Snowden, révélant comment les agents de la NSA, et leurs homologues britanniques du GCHQ ont piraté et espionné des fournisseurs de solutions de sécurité et d’antivirus, parfois même considérés comme cibles prioritaires. L’éditeur russe Kaspersky est cité à plusieurs reprises parmi les cibles… Le cyber-espionnage concernait surtout les mails échangés dédiés aux nouvelles découvertes de malwares, comme le révèle un document classé « top secret » et désormais consultable sur Internet.

Au total, il semblerait qu’une vingtaine de sociétés antivirus de part le monde ont été infiltrées et espionnées par les fameux « Five Eyes« , avec, en tête de liste, l’éditeur russe Kaspersky Lab, le géant du secteur, mais aussi bien d’autres grands noms :

  • F-Secure en Finlande
  • AVG et Avast en République tchèque
  • Avira en Allemagne
  • ESET en Slovaquie
  • Checkpoint en Israël
  • BitDefender en Roumanie
  • FSB Antivirus en France…

La liste est longue, mais ont remarquera qu’aucun antivirus américain ne figurent dans la liste (McAfee & Symantec), ni l’éditeur britannique Sophos… Le Project Aamberdada aurait permis de collecter, rien qu’entre 2009 et 2010, plus d’un demi-millier de fichiers malveillants, souvent attachés en pièce jointe.

 

Sources : JDN, ITespresso

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.