samedi 19 septembre 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Tags Cyber-espionnage

Tag: cyber-espionnage

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Un groupe APT déploie des portes dérobées afin d’espionner des entreprises et une institution gouvernementale en Asie centrale

En collaboration avec ESET, Avast a analysé des échantillons de logiciels malveillants d’attaques ayant ciblé une société de télécommunications, une compagnie de gaz et une institution gouvernementale.

L’app de messagerie ToTok supprimées des stores sur fond de cyber-espionnage émiratie

L'application de messagerie émiratie ToTok a été supprimée des stores par Apple et Google suite à une enquête du New York Times l'accusant d'être un outil de cyber-espionnage.

Avast contre une tentative de cyber-espionnage, Abiss

Avast, entreprise leader de la sécurité digitale, révèle une tentative de cyber-espionnage à son encontre. Jaya Baloo, Responsable sécurité des systèmes d'information, chez Avast, explique comment cette attaque a été détectée, les mesures prises, et revient sur le déploiement d’une autodéfense renforcée et d’une collaboration plus large dans le secteur du renseignement.

Cyber-espionnage : Des cyberattaques ciblent Airbus

Airbus aurait été visé par plusieurs opérations de cyber-espionnage industriel que les chercheurs relient à la Chine. Les cyberattaques ont exploitées des faiblesses de certains sous-traitants du constructeur.

UPSynergy : Une histoire d’espionnage entre la Chine et les États-Unis

Embargo : Des pirates chinois ouvrent une « porte dérobée » dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

L’APT « Cloud Atlas » renforce sa dangerosité en se dotant de codes malveillants polymorphes

Cloud Atlas, une menace persistante sophistiquée (APT), également connue sous le nom d’Inception, a fait évoluer son arsenal avec de nouveaux outils qui lui permettent d’éviter d’être détectée à l’aide d’Indicateurs de Compromission standards. Cette nouvelle technique a été utilisée lors du ciblage de réseaux informatiques en Europe de l’Est, en Asie centrale et en Russie.

APT41 – Identification d’un nouveau groupe de hackers Chinois ciblant la France

APT41 – un acteur œuvrant principalement dans l’espionnage et le cyber crime – il est responsable d’opérations ciblées contre des organisations dans 15 pays différents, dont la France, dans de multiples secteurs d’activités dont la santé, les jeux vidéo, le high tech et les medias.

ESET observe une campagne de cyber-espionnage contre le gouvernement et l’armée du Venezuela

Les pirates s’intéressent en particulier aux informations de navigation et de localisation des forces vénézuéliennes. Des gigas de données sensibles déjà dérobées.

Lookout a découvert une nouvelle menace très ciblée en provenance de Russie

Cette attaque sophistiquée utilise des outils de surveillance mobile appelés "Monokle".
- Advertisment -Express VPN

Most Read

Le malware Android Cerberus disponible gratuitement sur les forums clandestins

Le malware Android « Cerberus » disponible gratuitement sur les forums clandestins, une nouvelle menace pour les utilisateurs de services bancaires sur mobiles. Tribune Kaspersky - Le...

Cybersécurité / COVID 19 et Dénis de Service : un cocktail explosif ?

Le monde connaît probablement la plus grave crise sanitaire de son histoire moderne. Face à la menace majeure de contamination des populations par un virus particulièrement actif et pathogène, les gouvernements ont mis en place un système de confinement des individus.

Reprendre le contrôle des infrastructures critiques face aux cybermenaces

Toutes les cybermenaces ne se valent pas. Une attaque informatique est toujours une mauvaise nouvelle… et des incidents de sécurité peuvent avoir un impact...

Devenir un cyborg, c’est possible : Deux Français sur 3 prêts à devenir « un être humain augmenté »

Une étude menée pendant l’été par Opinium pour Kaspersky révèle que 92 % des Français seraient prêts à changer tout ou partie de leur apparence physique grâce aux avancées de l’augmentation humaine, c’est-à-dire l’amélioration des capacités humaines grâce aux sciences et aux technologies.