Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

D’après des récentes révélations du Financial Times, Eyeo derrière Adblock Plus prélèverait jusqu’à 30% des revenus publicitaires des sites dont il ne bloque pas les publicités.

En ce sens, Eyeo aurait passé des accords financiers avec les principaux acteurs américains du Web, Google, Microsoft, ou encore Amazon, afin d’afficher leur publicités sans blocage contre rémunération. Le montant des accords s’élèverait à plusieurs dizaines de millions d’euros, une trentaine de millions selon différents sites allemands. Dans cette affaire, les petits acteurs d’Internet sont clairement lésés et abandonnés à une faillite certaine.

Des chiffres exorbitants et plutôt malvenus alors que les éditeurs Web sont en difficulté à cause du principal outil de blocage publicitaire, équipant 144 millions d’utilisateurs de part le monde. Selon l’un des éditeurs qui a rencontré les équipes d’Eyeo, ceux-ci réclameraient jusqu’à 30% des revenus publicitaires générés ! Une demande interprétée comme un véritable racket par de nombreux éditeurs, qui en Allemagne n’ont pas hésité à porter plainte. En France une étude serait en cours, pouvant mener à une action en justice du même type du même type contre Eyeo Gmbh, mais aucune requête n’a été à ce jour déposée. AdBlock Plus avait déjà fait parlé de lui en ce sens l’année dernière…

PIA VPN

adobe-adblock-report

D’un autre côté, des solutions nouvelles tentent de contrecarrer le business juteux d’AdBlock Plus en attaquant de front : c’est le cas de la startup de Frédéric Montagnon baptisée Secret Media ou encore de AdUnblock. Le concept de la première est très avancé puisqu’il se base sur la cryptographie polymorphique qui chiffre à la volée les chaînes de caractères relatives à la publicité pour les rendre uniques et non identifiables.

Et vous, que pensez-vous de la tournure que prennent les événements concernant le blocage de la publicité sur Internet ?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , ,


Vos réactions
  1. Fanforul

    Les derive de adblock vas conduire le plugin a ca perte. Et un autre programme le remplaceras … Rien d’extraordinaire dans les agissements de adblock. Il ont on crée l’offre et la demande d’un marché qui n’exister pas .

    Mais a part cela c’est du vol , outre le fait que c’est immoral , il on dérivé de leur objectif premier qu’est effacer la pub ^_^

    • xyz

      personne n’est irremplaçable 🙂 même les soit disant meilleurs !

Ils parlent du sujet :

  1. […] Plus est actuellement en conflit ouvert avec les éditeurs Web, après la création puis la monétisation active de la fameuse liste blanche des publicités. Les outils de contournement d’AdBlock commencent à fleurir sur la Toile et la guerre semble […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.