Piratage Ashley Madison : Le très lourd bilan des conséquences

5

Six mois après le piratage des données de millions d’usagers du spécialiste des rencontres extraconjugales Ashley Madison, une étude américaine a dressé le lourd bilan des conséquences dramatiques. Suicides et démissions sont au programme…

Le rapport a été publié par Fusion, l’organisme américain ayant mené l’enquête. Rappelons que les données privées (voir très privées) de 33 millions de personnes ont été piratées par Impact Team puis diffusées en ligne, et certains d’entre eux ont subit une véritable descente aux enfers. Parmi les nombreux témoignages de victimes, ce sont les demandes de rançon via chantage au silence qui reviennent le plus, avec des envois massifs de mails personnalisés exigeant des sommes plus ou moins importantes pour que les pirates gardent le silence (1000 dollars dans la plupart des cas recensés).

Certains ont pu surmonter l’épreuve mais d’autres n’ont pas pu résister à la pression constante. Selon Fusion, le piratage d’Ashley Madison a causé de multiples démissions, ainsi que trois suicides, dont certains ont bouleversé l’Amérique.

Un scandale à l’échelle planétaire

Non seulement les identités complètes des membres ont été publiées en plus de leurs données bancaires mais aussi leurs préférences sexuelles ainsi que les traces qu’ils ont pu laisser sur le site (messages, tchats, etc). L’émission Envoyé Spécial a récemment dédié un reportage complet sur le sujet brûlant qu’est Ashley Madison :


Envoyé spécial. Les pirates de l’intime

On ne compte plus les des carrières ruinées, les démissions et les conséquences dramatiques et pourtant invisibles de cet énorme piratage. La honte fait des ravages pour ceux dont la vie sexuelle s’est retrouvée exposée aux yeux de tous.

Des conséquences directes pour la société

Avid Life Media est l’entreprise exploitant le portail Ashley Madison. Son CEO, Noel Biderman, a été directement visé par les pirates, qui ont exposé sa vie privée, le fait qu’il trompait régulièrement sa femme via plate-forme de rencontre adultère, et qu’il mentait allègrement, notamment au sujets des faux profils de femmes présents sur le site (des robots), ainsi qu’il a totalement brisé la confiance et la garantie du secret pour ses membres.

Des actions collectives sont en cours de la part de clients victimes du leak et bien entendu, l’introduction en Bourse d’Avid Life Media a aussi été annulée. L’entreprise comptait lever 200 millions de dollars.

Pour Fusion, ainsi que pour plusieurs experts que le site a sollicité pour cette étude, ce type de piratage, aux conséquences intimes et personnelles catastrophiques, va se multiplier à l’avenir. Le site explique ainsi que « dans un monde où les détails intimes de nos vies sont stockés sur nos téléphones et dans le cloud, ainsi que dans les métadonnées de tout ce que l’on poste sur les réseaux sociaux », il est logique que de tels incidents se produisent.

Tant qu’une prise de conscience générale n’aura pas eu lieu sur les danger d’Internet pour la vie privée, ce genre de choses arrivera… triste vérité.

5 Commentaires

  1. Triste vérité? lol…

    Moi je trouve ça marrant que des mecs qui fasse cocu leurs meufs se
    suicide. Le manque de respect envers autrui est la cause de tout les maux de ce monde.

    Dommage que les connards qui se soit suicidé ne puisse lire mon message
    depuis l’enfer, ou depuis qu’ils ont perdu leurs conscience… leurs influences dans cette univers, forte heureusement d’ailleurs.

    Je vais mieux dormir ce soir, en espérant que d’autre se suicide, et
    que d’autre site de la sorte ce fasse piraté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.