Affaire Ashley Madison – Piratage, leaks, récompense de $500 000 et premiers suicides

6

Décidément, l’affaire faisant suite au piratage du site de rencontre adultère Ashley Madison bat son plein et n’est pas prêt de se finir… Il faut ajouter de nouveaux leaks (dont le code source du site Web), une récompense offerte par Avid Life Media pour toute information permettant l’arrestation du pirate, et des premiers cas de chantage et de suicides liés à la diffusion des identités.

Le groupe de pirates derrière Impact Team a accordé une interview exclusive au site Motherboard et les éléments font froid dans le dos : les données volées pourraient atteindre un total faramineux de 300 Go, en comptant les données internes comportant par exemple les mails de l’ensemble des employés ainsi que tous les documents de la société, et même le code source complet du site Internet. Bien entendu, les données privées des membres en ligne en font aussi parti : les conversations et messages privés du site mais aussi les photos échangées (vous imaginez facilement que certaines sont à caractère adulte).

NoelBiderman

 

Les pirates accusent directement le PDG de Avid Life Media d’une fraude de $100 000 000, preuve à l’appui ! Autant dire que ça va être plutôt chaud…

A noter que les pirates ont pu être en mesure d’envoyer des mails signés avec la clé PGP officiellement utilisée par la firme, ce qui facilite grandement les possibilités de chantage en augmentant la crédibilité.

« Nobody was Watching. No Security »

Avid Life Media elle-même accusée de piratage ?

Voila l’un des importants rebondissements de l’affaire. En effet, les données internes volées montrent que l’entreprise a siphonné la base utilisateurs de Nerve.com en 2012, un site de rencontres avec qui elle voulait pourtant nouer un partenariat. C’est ce que rapporte le site 01Net et KrebsOnSecurity. Inutile de dire que tout cela montre l’ironie de la situation, la victime pouvant à tout moment passer sur le banc des accusés… Quoi qu’il en soit, cette révélation ternit considérablement l’image de victime que le site de rencontres canadien cherche à se donner.

Une grosse récompense offerte

La société a annoncé au cours d’une conférence offrir une récompense de $500 000 (canadien, soit environ $379 000 USD) à toute personne étant en mesure de fournir des informations menant à l’identification des auteurs de l’intrusion et à leur arrestation.

Cela démontre bien le désespoir face à l’affaire…

Chantages et suicides à la clé

chantage

Les conséquences de ce piratage, qui concerne plus de 30 millions d’utilisateurs dans le monde, sont de plus en plus funestes, comme il fallait s’y attendre. Déjà, la police de Toronto a constaté les premières tentatives de chantage vis-à-vis de certains utilisateurs et deux cas de suicides seraient également directement liés à la publication de ces données.

Affaire à suivre de prêt dans les prochains jours…

6 Commentaires

  1. […] A US official has been quoted by CNN saying that foreign spy agencies are actively collating the information released by hackers into massive databases in order to analyse and cross reference the data which can then be used to "potentially compromise active operatives". It looks like we can’t show you adverts on this page, which may be caused by ad blocker software on your device. Because we rely on advertising to fund our journalism, please disable any ad blockers from running on V3, then reload the page to see the rest of this content. You can find more information about this here. ad vyitsiorru caets F,-nSaevciulrleu,S tnoaledS 3 Veltlniig enngciee rwoifl l, abtea da bnloes itdoa Mb uyielldh spAr odfnial eMsP Oo fe hpte ogpnliek'cse hpce rsssoonracl ylbi vteash.t usot eOdE C lyu Jh aechkT. Affaire Ashley Madison – Piratage, leaks, récompense de $500 000 et premiers suicides. […]

  2. […] Affaire Ashley Madison – Piratage, leaks, récompense de $500 000 et premiers suicides. Publié par UnderNews Actu Décidément, l’affaire faisant suite au piratage du site de rencontre adultère Ashley Madison bat son plein et n’est pas prêt de se finir… Il faut ajouter de nouveaux leaks (dont le code source du site Web), une récompense offerte par Avid Life Media pour toute information permettant l’arrestation du pirate, et des premiers cas de chantage et de suicides liés à la diffusion des identités. Le groupe de pirates derrière Impact Team a accordé une interview exclusive au site Motherboard et les éléments font froid dans le dos : les données volées pourraient atteindre un total faramineux de 300 Go, en comptant les données internes comportant par exemple les mails de l’ensemble des employés ainsi que tous les documents de la société, et même le code source complet du site Internet. […]

  3. […] Affaire Ashley Madison – Piratage, leaks, récompense de $500 000 et pr (…) Publié par UnderNews Actu Décidément, l’affaire faisant suite au piratage du site de rencontre adultère Ashley Madison bat son plein et n’est pas prêt de se finir… Il faut ajouter de nouveaux leaks (dont le code source du site Web), une récompense offerte par Avid Life Media pour toute information permettant l’arrestation du pirate, et des premiers cas de chantage et de suicides liés à la diffusion des identités. […]

  4. […] odfnial eMsP Oo fe hpte ogpnliek'cse hpce rsssoonracl ylbi vteash.t usot eOdE C lyu Jh aechkT. Affaire Ashley Madison – Piratage, leaks, récompense de $500 000 et premiers suicides. Publié par UnderNews Actu Décidément, l’affaire faisant suite au piratage du site de […]

  5. […] According to the official, whose identity remains anonymous, China and Russia are both using "non-government entities", such as hacking groups and private companies, to infiltrate US computer networks and comb through the stolen information. Sean Sullivan, security advisor at F-Secure, told V3 that by cross checking the OPM and Ashley Madison data, foreign intelligence will be able to build profiles of people's personal lives. "Around 58 million users' details have been leaked between the OPM and Ashley Madison hack. CEO ousted. Affaire Ashley Madison – Piratage, leaks, récompense de $500 000 et premiers suicides. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.