Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Des centaines de documents confidentiels bancaires et des échanges de courriers ont été mis en ligne par Anonymous après le piratage des serveurs du Ministère des Finances grec. Des documents appartenant à des cabinets d’avocats suisses sont inclus dans les fuites.

Une cyber-attaque visant les serveurs du Ministère des Finances grec a permis à des pirates se disant affiliés au groupe Anonymous de s’accaparer et diffuser des documents confidentiels. L’attaque, rapportée par le site grec secnews.gr, spécialisé dans la sécurité informatique, aurait été confirmée par un fonctionnaire grec.

La fuite de documents classifiés provenant de serveur du Ministère des Finances grec arrive juste quelques jours avant que le Parlement grec doive se prononcer sur de nouvelles mesures d’austérité,  17,45 milliards de dépenses et un plan d’augmentation des impôts. L’attaque a été menée au sein de l’opération #opGreece.

Bitdefender

Les documents divulgués comprennent diverses données classées, y compris des courriels qui ont été échangés entre le ministère grec et des bailleurs de fonds internationaux au sein de négociations envers des mesures d’austérité et de renflouement, mais aussi des milliers de mots de passe appartenant à des grecs et des évaluations sur les banques. “La cyber-attaque a été décrite comme l’une des plus graves contre les réseaux du gouvernement grec” déclare secnews.gr dans son rapport.

Les pirates informatiques prétendent qu’ils voulaient exposer aux yeux de tous l’état de l’économie grecque afin que tous monde puisse connaître la vérité et cela, quelques jours avant le vote du nouveau plan d’austérité de 13,5 milliards d’euros au Parlement.

Citoyens de la Grèce, vous payez pour les banques et les fonds spéculatifs internationaux. Ils possèdent vos vies. Révoltez-vous avant qu’il ne soit trop tard. Les mesures d’austérité ne devraient pas passer.” déclare Anonymous dans le document diffusé.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] on https://www.undernews.fr Partager cet article:Print Pin ItShare on TumblrEmailDiggJ'aime ceci:J'aimeSoyez le premier à […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.