Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le gouvernement russe vient d’adopter une nouvelle loi imposant à chaque fournisseur VPN d’enregistrer tout le trafic Internet passant sur le territoire pour une durée d’un an. Le VPN Private Internet Access a préférer prendre les devant et à carrément supprimé ses serveurs en Russie en décidant de se retirer complètement du pays afin de protéger les clients.

ExpressVPN

Le fournisseur VPN bien connu PIA (Private Internet Access) est réputé pour son niveau de sécurité élevé, ses performances et ses tarifs très accessibles, faisant de lui l’un des meilleurs VPN au monde. La nouvelle de son retrait de Russie vient parfaire son niveau d’implication par rapport à la sûreté de ses utilisateurs : c’est en effet une grosse décision !

La raison de ce retrait pur et simple de Russie est l’adoption d’un nouvelle loi obligeant chaque fournisseur VPN à enregistrer tous les logs de trafic durant une période minimale d’un an (ce qui est énorme). De plus, PIA soupçonne fortement les autorités russes d’avoir saisis leurs serveurs sans préavis ou procédure légale. Voila donc ce qui motive Private Internet Access dans cette décision majeure.

Rappelons que si PIA réagit si vite à ce changement de situation, c’est que le fournisseur VPN n’enregistre aucune donnée de trafic, de session ou de période durant l’utilisation du service par ses clients. La protection de la vie privée et la sécurité des données est leur seul mot d’ordre et l’on peut aujourd’hui que saluer leur décision et leur franchise face à ce changement drastique. On remarquera que bien peu d’autres fournisseurs VPN ont fait savoir leur position par rapport à cette nouvelle législation russe…

PIA affirme donc avoir actuellement stoppé définitivement toutes ses activités en Russie et ça restera vraisemblablement le cas pour le futur. De plus, pour des raisons préventives, tous les certificats ont été révoqués et régénérés. Toutes les applications clients ont aussi été mises à jour avec des mesures de sécurité améliorées pour atténuer les circonstances de ce genre dans l’avenir, en plus de ce qui est déjà en place. En outre, les configurations manuelles prennent désormais en charge les nouveaux algorithmes de chiffrement fort, y compris AES-256, SHA-256, et RSA-4096.

Du coup, tous les utilisateurs du VPN PIA doivent mettre à jour leurs clients de bureau via le site officiel et leur application Android via Google Play. Les configurations manuelles pour OpenVPN utilisateurs doivent télécharger les nouveaux fichiers de configuration à partir de la page de téléchargement du client. D’autres pays et leurs politiques sont d’ores-et-déjà en cours d’évaluation par le fournisseur pour étendre sa couverture mondiale qui est déjà conséquente : 3341 serveurs dans 24 pays.

PIA déclare par ailleurs que les serveurs russes concernés étaient protégés contre les saisies et interceptions, ce qui certifie qu’aucune donnée utilisateur n’a été compromise.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] Le gouvernement russe vient d'adopter une nouvelle loi imposant à chaque fournisseur VPN d'enregistrer tout le trafic Internet passant sur le territoire pour une durée d'un an. Le VPN Private Internet Access a préférer prendre les devant et à carrément supprimé ses serveurs en Russie en décidant de se retirer complètement du pays afin de protéger les clients.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.