Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Cibler le contenu publicitaire à partir des données privées récoltées par Kinect, une idée que Microsoft a soulevée, avant de s’en défendre face à la levée de boucliers.

« La Xbox 360 et le Xbox Live n’utilisent aucune information enregistrée par Kinect à des fins publicitaires. Microsoft a de solides antécédents en matière d’implémentation de quelques-unes des meilleures mesures de protection de la vie privée du marché. Nous accordons une très grande importance à l’information de nos clients et à la sécurité de leur expérience. »

Si ce n’est pas montrer patte blanche, cela y ressemble étrangement. Dans un e-mail adressé au blog technologique du Wall Street Journal, Microsoft a tenu à rassurer les utilisateurs de Kinect sur la protection de leur vie privée. Depuis quelques jours, le capteur qui permet la reconnaissance de mouvements de la Xbox 360 est en effet présenté comme un mouchard potentiel dans le salon. Et pour cause : en filmant son ou ses utilisateurs, il peut drainer nombre d’informations utiles pour mieux cibler des publicités.

A l’origine de ce vent de panique, pas de rumeurs, mais une conférence tenue le 11 novembre à New York par Dennis Durkin, directeur exécutif de la firme de Redmond, lors d’un meeting réservé aux professionnels du numérique, auquel ont également participé Nintendo, AOL ou encore Sony. Autre public, autre discours : Microsoft y a alors présenté Kinect comme un nouveau vecteur possible de publicités.

Kinect is watching you

Avec Kinect, Microsoft pourrait « cibler davantage les choix de contenu que nous présentons, expliquait alors Dennis Durkin d’après DigitalTrends, quelles publicités nous présentons, comment avoir de meilleurs retours et plus de données, savoir combien de personne sont dans une pièce quand une publicité est diffusée, combien de personnes sont dans la pièce pendant un jeu, etc. ».

PIA VPN

Comme le font remarquer plusieurs observateurs, ce modèle de marketing personnalisé n’est pas nouveau, et de nombreux services internationalement connus en font usage à partir de votre historique de navigation, au premier rang desquels Amazon, Facebook et Google. Mais avec Kinect, ce ne seraient plus seulement des mots clés qui seraient collectés, mais, en tout cas potentiellement, des informations personnelles comme la silhouette, le poids, la taille de l’appartement, le nombre d’amis, etc. En avant la parano : et si demain, vous jouiez nu devant Kinect, et que votre Xbox 360 affichait une publicité « enlarge your penis » ?

Pour l’instant, rien de cela n’est en marche, assure Microsoft. La définition modeste du capteur et son champ de vision étroit invitent aussi à relativiser son pouvoir d’intrusion, et à faire la part des choses entre l’angoisse fantasmatique et la réalité. Mais que la firme de Redmond ait pu soulever l’idée à un meeting de professionnels dit beaucoup sur l’utilisation de Kinect à des fins publicitaires : il ne s’agit pas d’une réalité, mais pour les commerciaux, d’une perspectives d’avenir à étudier.


Source : O1Net, William Audureau

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.