Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
ExpressVPN

Alors que les autorités pointent régulièrement du doigt les messageries sécurisées grand public, voila que l’on apprend que l’Etat Islamique n’utilise pas forcément les applications que l’on connait mais une messagerie chiffrée développée en interne…

Voila de quoi mettre sérieusement du plomb dans l’aile aux idées de censure de la part des autorités proposées via le Loi Renseignement, notamment l’obligation en France de transmettre les clés de chiffrement. Beaucoup se disaient qu’il était inutile d’agir de cette façon pour deux raisons, et cela se confirme :

  • Les messageries chiffrées étrangères seront hors d’atteinte
  • Les islamistes d’EI n’utiliseront pas forcément une messagerie sécurisée connue et grand public

Après les actes terroristes de Paris, l’application chiffrée russe Telegram avait été pointée du doigt, et celle-ci avait fait le ménage parmi ses utilisateurs. Les pratiques de chiffrement des données n’ont cesser de faire débat depuis, puisqu’il peut être un frein pour les enquêteurs. Or, le groupe de hackers Ghost Security, spécialisé dans les tactiques et stratégies antiterroristes, vient de découvrir une nouvelle application, spécifiquement conçue par l’Etat Islamique.

ghostEn décembre dernier, Michael S. Smith, travaillant pour la société Kronos Advisory, sous-traitée par Ghost Security Group et le gouvernement américain, avait découvert une application baptisée Amaq Agency permettant de mettre en place un dispositif de propagande auprès des jeunes recrues. De leurs côté, les échanges sont également chiffrés. Ghost Security Group a récemment découvert que les membres de l’état islamique ont développé leur propre application pour Android.

Baptisée « Alrawi », celle-ci propose de chiffrer les échanges afin qu’ils passent inaperçus et ne puissent être exploités par les agences de renseignement à travers le monde. Contrairement à WhatsApp, Viber ou Telegram, Alrawi n’est pas géré par une société tierce, les membres sont donc autonomes et ne peuvent donc pas être bannis. L’application en question n’est bien évidemment pas disponible au sein du Play Store ; son fichier d’installation en .APK doit être récupéré sur certains sites obscurs dédiés au terrorisme.

 

Source : Clubic

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.