Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Après la fausse copie, après la copie volée en salle, voici venir la version DVD de Rien à déclarer, le dernier film de Dany Boon.

Bitdefender

Voilà qui va beaucoup amuser Pathé Distribution, la maison de production en charge du nouveau film de Dany Boon, Rien à déclarer.

Si le succès du dernier opus du réalisateur/acteur/auteur de Bienvenue chez les Ch’tis n’est plus à prouver, il faut dire aussi que la promotion aura été de taille XXL pour attirer les spectateurs en salle obscure, il semble que les professionnels du warez, les pirates de biens numériques sur le web, ne sont pas en reste.

Nous vous parlions, fin février, d’une fausse copie du film diffusée par Pathé sur la toile. Une fausse version pirate ayant eu pour mission de noyer les réseaux P2P d’un fake. Quelques jours plus tard, le warez répondait en mettant en ligne une version screener de Rien à déclarer. Une copie, de bonne qualité, effectuée en salle de cinéma. Une semaine plus tard, une version DVDSCR, comprenez qu’elle est tirée d’un DVD promotionnel, se retrouve sur le réseau des réseaux. Pas de watermark apparent, ni audible, pouvant permettre de remonter la trace de ce vol.

Bref, un « Carnage » qui prouve une fois encore que le warez a toujours une longueur d’avance sur les majors… et les lois qui sont mises en place à l’encontre des internautes.


En 2008, la course entre pirates et ayants droits avait déjà fait parler la poudre lors de la sortie de Bienvenue chez les Ch’tis. Interception du film dans une salle de cinéma, puis diffusion une semaine après de la version DVD. Un scénario qui se reproduit à l’identique pour Rien à déclarer. Plusieurs membres d’importants groupes warez de l’époque (Cinefox , …)

Pour rappel, la diffusion, la cession, la revente, la mise à disposition gratuite, téléchargement/streaming, d’une oeuvre cinématographique sans l’accord des ayants droits sont interdits. Une peine de 5 ans de prison et 350.000€ d’amende  pend au nez des pellicules pirates des contrevenants.


Source : Zataz

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.