GIBInews : la solution ultime pour les newsgroups ?

1

Alors que l’Hadopi prépare ses premiers courriers aux internautes pirates, un site à la limite de la légalité d’un nouveau genre voit le jour. Déniché par nos confrères de PCInpact, GIBInews un logiciel de newsgroups en ligne.

Jusqu’alors, pour télécharger des données binaires sur des serveurs de newsgroups, il fallait utiliser ce que l’on appelle un grabeur, petit logiciel capable de décoder le type de fichier NZB. Désormais, on pourra s’en passer puisque GIBInews fait exactement la même chose en ligne, sans aucune installation. Il suffit d’entrer l’URL du fichier NZB pour que le site télécharge les différentes parties du fichier. Il ne reste plus à l’utilisateur qu’à télécharger directement ses fichiers et à les décompresser. Dans une interview accordée à PCInpact, GIBInews explique qu’ils souhaitent dans un futur proche rassembler et décompresser les fichiers pour que l’utilisateur n’ait plus qu’à jouir de son téléchargement.

Une offre gratuite

Simple, rapide et efficace, Gibinews dispose d’une formule gratuite de 100 Mbits avec SSL à partager entre les utilisateurs. Deux autres formules payantes existent également à 1,5 € par mois et 5,5 € par mois. Mais le plus gros avantage de ce service est sa période de rétention : 700 jours ! Il est ainsi possible de télécharger un fichier posté il y a deux ans, et ce, sans obligation d’abonnement.

Bien entendu, même si les newsgroups permettent de télécharger des distributions Linux, c’est aussi une plaque tournante du piratage. Autant dire que GIBInews, inscrit en France à la chambre de Commerce, ne va pas plaire à tout le monde.

[youtube bnmGdg2HIIK nolink]

 

Source : Tom’s guide

1 COMMENTAIRE

  1. Pour bénéficier de 14 gratuits indiquez ce code dans la rubrique code avantage: dQ9pN0k1HsrgkYrVXFlu

    Il faut prendre un mois d’abonnement à 3.5€ pour avoir les 14 jours supplémentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.