Delamusique.net ferme ses portes suite à une plainte de la SACEM et 10 millions de MP3 diffusés

0

Depuis le milieu de semaine dernière, l’accès au site « DeLaMusique.net » est impossible. L’administrateur de cette plateforme mettant jusqu’ici à disposition des millions de fichiers MP3 a en effet préféré cesser ses activités, suite à une plainte de la SACEM, laquelle lui a valu une convocation à la gendarmerie.

Le site Delamusique.net (anciennement Delamusique.com), ouvert le 19 juillet 2012, consistait à proposer près de 10 millions de titres MP3 aux visiteurs, le tout gratuitement et sans inscription. Pour y accéder, rien de plus simple, il suffisait d’utiliser le moteur de recherche du site pour qu’il affiche des dizaines de morceaux correspondants. Le slogan était assez explicite :

“Le téléchargement 100% gratuit, rapide et sans obligation d’inscription ! Écoutez toutes les musiques en illimité !”

delamusique_net

« Suite à des démêlés judiciaires avec la SACEM, j’ai décidé de stopper toute activité de mon site de téléchargement. Achetez les œuvres légalement ! Respectez le travail des artistes. » C’est par ces trois phrases sonnant légèrement faux que le responsable de DeLaMusique.net (anciennement DeLaMusique.com) a annoncé la semaine dernière sur Facebook qu’il avait choisi de fermer les portes de son site. Ce dernier proposait jusqu’ici aux internautes de télécharger ou d’écouter en streaming une foule de chansons – plus de 10 millions de titres selon ses dires. Pour trouver la musique de son choix, il suffisait d’en passer par un moteur de recherche interne et de tapoter le nom de l’artiste ou de l’œuvre.

Un jeune de 17 ans convoqué à la gendarmerie

Sauf que la mise à disposition de ces millions de MP3 ne fut manifestement pas au goût de la SACEM, qui a déposé une plainte à l’encontre de DeLaMusique.net. Il n’y aurait toutefois pas eu de garde à vue suite à la convocation à la gendarmerie de l’adolescent.

Comme beaucoup d’autres sites de ce genre, DeLaMusique.net demandait à ses utilisateurs d’effectuer des dons, sur la base du volontariat. Fait plus rare : il était proposé aux internautes de voter pour élire « les musiques les plus populaires du moment », au moyen de SMS surtaxés. La popularité du site était plutôt importante, son administrateur revendiquant l’année dernière 20 000 visites quotidiennes et plus de 1,5 million de pages vues par mois. Lors de sa convocation, le responsable du site aurait reconnu avoir ainsi récupéré 6 000 euros sur un an, en comptant les revenus publicitaires, les dons et les textos.

DeLaMusique.net fermé, son avenir judiciaire encore incertain

Pour l’heure, il est impossible de savoir si la procédure va s’en arrêter là ou bien si des poursuites vont être engagées. Affaire à suivre donc.

 

Source : PCInpact

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.