Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Ce sont plusieurs dizaines de sites Web accusés de favoriser le téléchargement illégal qui viennent d’être bloqués en Australie, après une récente décision de justice ce mois-ci.

Des magistrats australiens souhaitent visiblement compliqué la tâche aux internautes souhaitant accéder aux importants sites de téléchargement illégal de contenus protégés par le droit d’auteur. A la suite de la décision de justice, l’ensemble des fournisseurs d’accès à Internet (FAI) australiens doivent bloquer l’accès à une liste comportant plusieurs dizaines de noms de domaines pointant vers des sites illicites de nature variée : annuaires BitTorrent, DDL, plateforme de streaming, etc.

PIA VPN

On peut citer notamment The Pirate Bay, Demonoid, 1337x, EZTV, Rarbg, YTS ou encore Putlocker, ainsi que Torlock, YesMovies, Vumoo, Gomovies, Fmovies et LosMovies. Torrentfreak rapporte la majeure partie des domaines visés, ce qui monte le total à près de 160 noms de domaines. Cela a été fait en deux décisions de justices consécutives (ici et ici).

La BBC de son côté dresse le bilan australien à la mi-août : c’est un total de 340 noms de domaines liés au téléchargement illégal qui est bloqué en Australie. On notera que cela intervient au moment où une vaste campagne anti-piratage est lancée sur le territoire australien, pays très actif dans la lutte contre la contrefaçon en ligne depuis de nombreuses années.

Mais ce genre de décision de blocage reste très sujette à débat, comme vous le savez : en effet, cela ralentira uniquement le grand public ne disposant pas de connaissances en matière d’informatique. Les autres pourront utiliser des DNS alternatifs libres et publics ou bien un VPN pour passer outre le filtrage… bref, ce n’est  pas gagné.

 

Source : Numerama

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , ,


Vos réactions