Geinimi : Un puissant Trojan Android

0

Un trojan permettant aux pirates d’avoir le contrôle d’un smartphone à distance vient de faire son apparition en Chine. Pour le moment il ne concerne que l’empire du milieu et les mobiles Android, mais étant données les ambitions de ses concepteurs, il pourrait bien se répandre à l’international.

Un nouveau Trojan attaquant l’OS mobile Android a fait son apparition. C’est en Chine que « Geinimi » a été repéré pour la première fois. Comme nombre de chevaux de Troie destinés à l’univers du smartphone, il collecte des données utilisateurs, à savoir sa localisation, le numéro IMEI, ainsi que celui de la carte SIM. Mais il va plus loin que ses prédécesseurs en permettant un contrôle à distance du mobile par le hacker.

Pour infiltrer les smartphones, il prend la forme d’applications, et plus précisément de jeux téléchargeables sur la version non officielle de l’Android Market chinois. Les applications infectées demandent des droits supplémentaires, comparé aux autres programmes proposés sur le marché, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

Pour l’heure, l’objectif final de ce Trojan n’est pas très clair. A-t-il été conçu afin de revendre des informations marketing à des entreprises ? Nous n’en sommes pas sûrs.

Et si pour le moment il ne se répand qu’en Chine, il pourrait bien se développer au-delà des frontières et atteindre les autres marchés. Afin de lutter et de se protéger contre ce Trojan mobile d’un nouveau genre, l’éditeur Lookout a mis en ligne une mise à jour. Il suffit de télécharger son application, disponible en version gratuite ou premium.


Source : L’Informaticien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.