Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Dès le 13 février prochain, il ne sera plus possible d’attacher en pièce jointe les fichiers JavaScript (.js), afin d’augmenter le niveau de sécurité et de combattre les infections massive de ransomwares.

C’est officiel, les fichiers JavaScript (au même titre que les .bat, .exe et.msc) ne seront plus autorisés sur la messagerie Gmail de Google dès le 13 février. Par contre, Google Drive ou Google Cloud Storage pourront toujours être utilisés en cas de besoin pour partager ces fichiers.

La décision a été prise par Google pour améliorer le niveau de sécurité de son service et d’endiguer la diffusion massive de e-menaces. Le processus de vérification des mails sur la plateforme sera aussi capable d’analyser à la volée les fichiers compressés susceptible d’en dissimuler (zip, tgz, gz ou encre bz2).

ExpressVPN

Cette décision fait suite à une prolifération intensive depuis plusieurs mois des redoutables ransomwares via des formats exécutables tels que le JavaScript (via Windows Scripting Host – WSH). En effet, les pièces jointes sont très exploitées par les cybercriminels comme vecteur d’infection via des opérations d’hameçonnage.

Voila qui devrait freiner les ardeurs de certains pirates et réduire le nombre d’infection dans les prochaines semaines.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. Sécurité Informatique | Pearltrees

    […] Zerodisclo – Plateforme de signalement de vulnérabilités responsable et sécuriséee. Gmail interdit les pièces jointes JavaScript. IoT & DNS : un cocktail explosif. Cybersécurité – 3 bonnes pratiques de sensibilisation. […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.