Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Chaque début d’année est un moment privilégié pour prendre de bonnes résolutions. En matière de cybersécurité dans l’industrie, c’est souvent le moment de revenir sur les attaques les plus connues et les grandes tendances.

Avis d’expert par Laurent Hausermann, fondateur de Sentryo – Aller au delà nécessite des budgets et une validation de sa hiérarchie. Mais il existe une manière ludique et peu coûteuse de mieux cerner la problématique : sortir de son bureau et aller sur le terrain, visiter durant une journée une installation industrielle. C’est peu connu, mais il est possible de visiter de nombreuses installations toute l’année et de mieux comprendre les Operational Technologies (OT).

Visitez une usine

J’ai eu la chance, cette année, de visiter plusieurs installations industrielles. Quelle chance me direz-vous ? Allez voir des endroits où l’on travaille chaque jour, où l’on a des contraintes de sécurité, où l’on est enfermé sans voir parfois la lumière du jour ! Pourquoi diable parlerait-on de chance ?

Visiter une usine permet de comprendre la richesse de ces installations, leur complexité et aussi leur taille imposante. C’est aussi rencontrer les femmes et les hommes de l’industrie et comprendre comment ils gèrent tous les jours des risques portant sur notre santé, notre environnement et la sécurité des biens et des personnes. Enfin, c’est comprendre la logique économique et la dynamique actuelle de modernisation des industries.

Résolution #1 : Plongez au cœur d’une centrale

Les systèmes industriels sont complexes par le nombre des systèmes interconnectés et l’étendue géographique des installations sur, parfois, des dizaines d’hectares. Pour le comprendre, visitez une centrale nucléaire.

Chaque citoyen peut visiter la centrale nucléaire proche de chez lui. Il suffit de prendre contact avec le Centre d’Information du Public (CIP) local et d’organiser la visite. Les entreprises peuvent, comme Sentryo l’a fait cette année, l’organiser pour des groupes de salariés.

Lors de ces visites, des salariés d’EDF font preuve de beaucoup de pédagogie pour vous fournir les explications techniques permettant de comprendre les installations. Ensuite, lors de la visite, vous découvrez des installations d’une taille extrême et possédant de multiples sous-ensembles, un gigantisme incroyable !

Dans le cas d’une centrale nucléaire, il existe une multitude de systèmes de contrôle industriel pour faire fonctionner ces installations de grande ampleur. Bien évidemment, on pense immédiatement aux processus les plus critiques, mais il y a aussi énormément de processus annexes permettant à l’installation de fonctionner : la turbine à vapeur,  un système de refroidissement et de condensation de l’eau, des moteurs diesel de secours,  une alimentation électrique des systèmes de contrôle,…

Quand on sait que ces centrales ont été mises en place, pour la plupart, il y a 40 ans et en quelques années, on mesure l’innovation, l’ambition et la volonté de leurs créateurs.

Résolution #2 : Volez avec un grand industriel européen

L’industrie c’est aussi une aventure humaine et organisationnelle. Airbus est l’un des industriels phare en Europe qui possède des installations dans de nombreux pays européens, dont l’Allemagne, l’Espagne et la France. Son avion phare l’A380 est un des fleurons de la technologie européenne.

Il est possible de visiter l’usine d’assemblage des A380 à Toulouse. Lors de cette visite, vous êtes transporté au coeur du hangar où l’on intègre les différents composants de l’avion : ailes, nez, sections, trains d’atterrissage, moteurs,… Chacune de ces pièces arrive sur site grâce à des avions cargos, les fameux Beluga, ou via les voies maritimes.

Cette visite, vous fait découvrir l’ampleur organisationnelle d’un projet industriel : le nombre d’étapes menant à la construction d’un avion, le nombre de sous-traitants et d’acteurs différents avant le premier vol commercial. Elle vous montre aussi le souci majeur de chaque instant : l’intégrité du système de production et du produit (ie des avions) afin de garantir la sécurité des passagers et du personnels d’équipage.

Résolution #3 : Sautez dans l’usine du futur

Votre dernière visite va vous orienter vers le futur de l’industrie. Que ce soit “Smart Grid” dans le domaine de l’énergie, Internet des Objets Industriels ou Industrie 4.0, ce mouvement pousse nos industries à aller vers plus d’interconnections et plus de logiciels.

Le meilleur endroit pour avoir une idée du futur, c’est de visiter l’usine BMW à Munich. Là encore, pour le prix d’un billet de cinéma, vous pouvez durant 3 heures assister à toutes les étapes de la création d’une voiture moderne.

Ce qui est stupéfiant, c’est le degré d’automatisation et de qualité de cette installation. Après avoir chargé les plaques de métal qui constituent la voiture, les ouvriers ne touchent quasiment plus la voiture avant des milliers d’étapes de construction. A leur place, ce sont plus de 800 robots qui vont cintrer, souder ou poinçonner les futures voitures. Ces robots assurent aussi, au travers de caméras et de systèmes de vision par ordinateur, la qualité du montage au millimètre près.

Avec près de 1 000 voitures produites par jour, sans aucun stock tampon, c’est très impressionnant de comprendre que chaque voiture est différente et correspond à la commande d’un client et à son choix de centaines d’options possibles.

Des enjeux importants d’intégrité et de sécurité

Au travers de ces visites, deux grands enjeux modernes des systèmes de contrôle apparaissent.

D’abord, le besoin essentiel d’intégrité de l’usine. Comment avoir confiance dans un avion ou une voiture, si l’usine qui fabrique ces produits peut être corrompue par négligence humaine? Les industriels doivent renforcer leur capacité à surveiller l’intégrité de leurs installations et être sûrs que rien – programmes informatiques, mauvaise configuration – ni personne – sous traitants, employés négligents – ne peut venir en perturber le bon fonctionnement.

HMA Pro VPN

Ensuite, la nécessaire sécurité des réseaux informatiques pilotant l’ensemble de ces systèmes. Désormais connues de tous, les attaques informatiques qui portent sur ces systèmes pourraient atteindre leur disponibilité ou pire, pourraient les saboter et les détruire. Dernière attaque majeure connue, une partie de la ville de Kiev a été dans le noir suite à une cyberattaque ayant coupé l’alimentation électrique.

Travailler à renforcer intégrité et sécurité est aussi une bonne résolution pour 2017. Nous avions évoqué trois bonnes résolutions, en voici donc deux de plus !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , ,

Recherches en relation :

  • les resolutions industrielles

Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. Cybersécurité industrielle : 3 bo...

    […] Chaque début d’année est un moment privilégié pour prendre de bonnes résolutions. En matière de cybersécurité dans l’industrie, c’est souvent le moment de revenir sur les attaques les plus connues et les grandes tendances.  […]