Cyber-sécurité : La police israéienne opte pour la déconnexion face aux multiples attaques

1

Les attaques informatiques répétées depuis mi-octobre visant Israël ont récemment obligé la police du pays à déconnecter ses serveurs et ordinateurs d’Internet. Décision radicale !

Israël est confronté à un nombre croissant de cyberattaques ces dernières semaines, tout comme les États-Unis. Le chaos numérique vient d’obliger les autorités à prendre une décision étonnante : déconnecter du Web tous les ordinateurs et réseaux de la police du pays. La police a également émis un avertissement à tous les services afin d’éviter l’insertion de supports de stockage externes dans n’importe quel machine reliée au système.

Paranoïa ou mesure calculée ? On peut se demander si les autorités ont les compétences de lutter contre ses attaques et de s’en protéger… Cette décision radicale ne démontre t-elle pas une certaine impuissance face aux pirates informatiques ? Pourquoi les États-Unis ne font-ils pas la même chose dans ce cas ? Et les autres pays du monde ?

On peut douter de la mesure, dans ce cas, autant bannir Internet de toutes les entités gouvernementales des pays du monde ! Qu’en pensez-vous ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.