Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Face au coronavirus, tout comme en période de grève, les entreprises sont chaque jour plus nombreuses à encourager le télétravail afin de ralentir les risques de propagation. Pourtant, cette pratique soulève un certain nombre d’enjeux en matière de sécurité, qu’il est nécessaire d’avoir à l’esprit.

Bitdefender

Tribune Kaspersky – Travailler de chez soi implique de pouvoir accéder, à distance, aux serveurs de son entreprise. Mais pas uniquement : une fois les ordinateurs et terminaux mobiles sortis de l’infrastructure réseau de la société et connectés à un nouveau réseau Wifi, le risque de piratage des données de l’entreprise grandit.

Voici quelques mesures simples que les employeurs et les salariés peuvent mettre en œuvre pour réduire les cyber-risques associés au travail à domicile :

  1. Fournir un VPN aux collaborateurs (Virtual Private Network, un réseau informatique virtuel dédié à une structure), afin que ceux-ci puissent se connecter en toute sécurité au réseau de l’entreprise lorsqu’ils sont à distance.
  2. S’assurer que les appareils de l’entreprise – ordinateurs portables, téléphones ou encore tablettes – sont protégés par des logiciels de sécurité appropriés (permettant, par exemple, d’effacer les données des appareils déclarés perdus ou volés ou limitant les applications qui peuvent être installées).
  3. Veiller à la bonne installation des mises à jour des systèmes d’exploitation et des applications. En plus d’améliorer les performances, celles-ci permettent en effet de garantir la correction régulière des failles de sécurité potentielles.
  4. Restreindre les droits d’accès des personnes ayant possibilité de se connecter au réseau de l’entreprise.
  5. Sensibiliser les équipes à ne pas répondre aux messages suspects et à ne pas ouvrir les pièces-jointes qui pourraient s’y trouver.

« Les entreprises doivent se montrer particulièrement attentives quant aux mesures mises en place pour sécuriser l’accès à distance des collaborateurs. Elles doivent également veiller à ce que les employés qui télétravaillent fassent preuve de prudence et soient conscients des risques que peuvent engendrer des habitudes de travail non conformes en matière de sécurité informatique, » commente Ivan Kwiatkowski, chercheur en cybersécurité chez Kaspersky. « Nous avons découvert que des cybercriminels utilisent la menace du coronavirus pour cacher des fichiers malveillants dans des documents censés renseigner sur la maladie. Ces fichiers contiennent par exemple des instructions sur la manière de se protéger du virus, des informations chiffrées sur la menace, ou encore donnent des procédures de détection du coronavirus. Cette approche opportuniste des cyber attaquants, associée à des changements dans les habitudes de travail des salariés, rend nécessaire que les entreprises soient particulièrement vigilantes en ce moment ».

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions
  1. claudine

    le télétravail comporte aussi des risques professionnels, amplifiés par l’éloignement et l’isolement … il faut également des mesures de prévention !





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.