Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Cela fait presque trois mois que Edward Snowden a commencé à avertir le monde au sujet de la surveillance massive des communications mondiales pratiquée par la National Security Agency (NSA). Mais qu’en est-il du Bitcoin, cette crypto-monnaie qui a la côte ?

D’après le dernier rapport de la semaine, la National Security Agency a mis à profit ses relations de coopération avec des partenaires industriels spécifiques dans le but d’insérer volontairement des vulnérabilités dans les produits de sécurité d’Internet. Bitcoin, une monnaie virtuelle basée sur la cryptographie, est un système de paiement électronique de type peer-to-peer, qui est généré sur une échelle logarithmique. Le logiciel génère des codes de hachage complexes qui composent un Bitcoin.

PIA VPN

Or, l’intégrité de Bitcoin dépend d’une fonction de hachage SHA-256, qui a été conçue par la NSA et publiée par l’Institut National des Standards and Technology (NIST). Est-il difficile de croire que la communauté du renseignement pourrait avoir un exploit secret concernant Bitcoin ? Bien qu’il n’y ait encore aucune preuve pour étayer la spéculation, si vous supposez que la NSA a fait quelque chose au sein de SHA-256, vous pouvez alors imaginer que tut est possible. Si quelqu’un est en mesure de trouver un moyen de créer des collisions dans SHA-256, à grande vitesse et sans avoir recours au brute-force, il n’y aurait même pas besoin de matériel sophistiqué pour prendre le contrôle du réseau !

Le chercheur en cryptographie Matthew D. Green de l’Université Johns Hopkins a déclaré que Bitcoin a récemment été ajouté à la liste de surveillance du Département des services financiers de New York, du Département des institutions financières ainsi que du gouvernement américain en Californie qui demandent à tous les services de renseignements s’ils envisagent d’agir par rapport au Bitcoin.

La NSA possède apparemment des capacités révolutionnaires contre les communications chiffrées et a investi des milliards de dollars depuis l’an 2000 pour briser l’immense majorité des secrets des internautes et des services en ligne. Mais il est aujourd’hui impossible de savoir exactement lesquels sont touchés et combien; Bitcoin en fait peut être lui aussi parti… On imagine facilement que cela faciliterait grandement les arrestation des cybercriminels et autres dealers utilisant Bitcoin pour leurs transactions illégales.

Le mois dernier, une importante vulnérabilité de sécurité au sein de l’OS Android a entraîné la possibilité de voler l’argent présent sur un porte-monnaie Bitcoin, en raison d’une faiblesse dans les générateurs de nombres aléatoires. Est-il possible que cette vulnérabilité était connue par la NSA ?

Même aujourd’hui, il est trop tôt pour tirer des conclusions sur Bitcoin. Peut-être a t-il été conçu dès le premier jour comme un outil pour aider à garder le contrôle de l’offre mondial de la monnaie virtuelle. En outre, les cryptographes de l’Université John Hopkins ont créés un autre système alternatif anonyme appelé Zerocoin.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , ,

Recherches en relation :

  • systeme de chiffrement créer par la nsa

Vos réactions
  1. Uch

    “Mais quand est-il du Bitcoin, cette crypto-monnaie qui a la côte ?”

    –> Qu’en est-il…

    • UnderNews UnderNews

      Aie ! Elle était passée au travers celle là :/ Merci !

  2. 01

    BitCoin prévoit l’évolution de son algo de cryptage dans son papier.

    La tendance à éviter tout ce qui touche de près ou de loin au NSA va un peu loin ici …





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.