DAVFI – Le futur antivirus français et open source

0

En 2014, le projet DAVFI verra normalement le jour comme étant le premier antivirus français et open source qui plus ait. Il sera réalisé par des experts français, et montre une ambition internationale. Le projet aura une approche « totalement différente », déjà qualifiée de « rupture technologique ».

Porté par un consortium de chercheurs et des entreprises mais également soutenu financièrement (5,5 millions d’euros sur deux ans) par le Fonds national pour la société numérique (FSN), le projet, baptisé DAVFI – Démonstrateurs d’Antivirus Français et Internationaux (ils sont allés le chercher loin cet acronyme)  vise à développer un antivirus français open source à destination des entreprises et des administrations mais également des particuliers dans une version gratuite.

Eric Filiol s’est plusieurs fois distingué à travers le challenge annuel iAWACS (International Alternative Workshop on Agressive Computing and Security). Chaque année, les conclusions sont sensiblement les mêmes : les antivirus actuels n’empêchent pas l’exécution de programmes malveillants. Ils ne sont pas faits pour « assurer » la sécurité, mais pour l’ « assister ». Une différenciation ô combien importante pour les particuliers comme pour les entreprises. 

« L’approche technique innovante de Davfi le rendra capable de détecter les variantes inconnues de codes identifiés et de prévenir l’action de codes inconnus », assure alors Eric Filiol. DAVFI sera basé sur un code open source, libre et ouvert et devrait être capable de « détecter les variantes inconnues de codes connus et de prévenir l’action de codes réellement inconnus ».

L’objectif du projet est double :

  1. Au niveau sécurité à proprement dit afin de palier aux faiblesses des antivirus actuels
  2. Au niveau reconnaissance mondial de la France comme souveraineté numérique

DAVFI ne laisse personne indifférent, la preuve sur tous les commentaires et débats qu’il occasionne un peu partout sur le Net sur l’ensemble des sites spécialisés en sécurité. Pas mal d’avis négatifs, y compris chez les « concurrents directs ». A voir ce que cela donnera en 2014 donc !

Les liens en relation sont légions, en voici quelques uns mais n’hésitez pas à utiliser votre moteur de recherche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.