Hacking – C’est officiel, votre voiture peut être « piratée » !

1

Ce sujet avait déjà été abordé une ou deux fois sur UnderNews. L’arrestation d’Alan Watkins, le cerveau derrière le vol de 150 voitures de luxe (pour une valeur totale de 4 millions d’euros), met en lumière une utilisation illégale et détournée de l’informatique embarquée dans de nombreux véhicules.

BitDefender revient sur cette affaire à travers son blog MalwareCity dédié à l’actualité sécurité. Ayant comme cible principale des véhicules de luxe comme BMW, Audi et Range Rover, Watkins et ses complices bloquaient le signal du système de verrouillage de la voiture, entraient à l’intérieur du véhicule et pirataient l’ordinateur de bord afin de trouver la clé unique. Les voleurs installaient également secrètement un GPS afin de traquer les véhicules et de les voler plus tard.

La rapidité des voleurs, couplée au piratage des clés des véhicules, éliminaient le risque d’endommagement du véhicule volé et assuraient la poursuite de ce business douteux sur « un modèle industriel pendant des années», commente David Durose, en charge du procès Watkins. « Le nombre de véhicules impliqués dans cette affaire est sans précédent dans l’histoire de la section de recherche des véhicules volés de la police. De même, l’expertise mise en œuvre, en particulier lorsque Watkins lui-même agissait, est également sans précédent. ».

Une vidéo postée sur Youtube montre qu’il est possible de voler une BMW en moins de 3 minutes, en utilisant une faille du système de senseurs ultrasoniques interne au véhicule, selon MSNBC. Une fois l’accès à la voiture réussi, les voleurs se connectent à l’ordinateur de bord et génèrent une nouvelle clé qui permet de démarrer le véhicule, et ce sans rien abîmer.

« La guerre contre des voleurs de plus en plus pointus est un challenge constant pour les constructeurs automobiles. Les marques de voitures prestigieuses, comme BMW et ses concurrents, ont toujours été la cible de vol. BMW est reconnu pour ses systèmes de protection des véhicules qui repoussent sans cesse les limites en matière de sécurité, et ce depuis des années. Nous travaillons de près avec les autorités et d’autres constructeurs automobiles pour y parvenir », confie à MSNBC Gavin Ward, Responsable des relations média chez BMW au Royaume-Uni.

 

Source : BitDefender, MalwareCity
Crédits image : Lastautonews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.