Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Un ancien responsable de 01Net a relancé de plus belle ce sujet plutôt “chaud” et assez controversé. En effet, de grosses plateformes se permettent de diffuser des logiciels après avoir modifié leurs installeurs afin d’y intégrer des adwares et autres toolbars dans le but de monétiser chacune des installations.

Tout a commencé avec une dénonciation concernant “les pratiques douteuses” de certaines plateforme de téléchargement de logiciels consistant à “compiler” des adwares avec des programmes en libre téléchargement. La direction de 01Net a annoncé vouloir faire le ménage, mais n’a pour le moment pas décidé d’agir. Or, ces programmes indésirables peuvent s’avérer dangereux pour nos systèmes.

D’où la principale question soulevée : pourquoi ces plateformes incluent ces parasites dans les installateurs ?

Tout d’abord, présentons le mal : InstallCore. Un installeur édité par la société IronSource et proposé aux sites qui délivrent des quantités importantes de logiciels par jour, qui permet de “repacker” un logiciel afin de créer un installeur intégrant un module publicitaire. Cela se décline en toutes sortes d’indésirables, de la simple toolbar au adware sophistiqué en passant par le spyware. Un cocktail qui peut, bien souvent, mener à un crash sous Windows ou tout du moins, une véritable invasion, tellement chargée que l’on peut comparer cela à un malware.

Vous l’avez surement déjà compris, le but de la manœuvre est bien entendu la monétisation à outrance des téléchargements et des installation, à l’instar de la santé des systèmes des utilisateurs. Cette technique de monétisation est très agressive, si ce n’est la pire ! Le niveau supérieur ? Les ransomwares peut être ? Désolant comme comportement…

Framasoft à lancé, à juste titre, une alerte à ce sujet en début de semaine. En effet, on peut considérer comme immoral la distribution abusive de logiciels, parfois libres, afin de générer des revenus. Rappelez-vous le scandale lié à Notepad++ et 01Net !

Le pire dans tout ça ? Tentez une expérience simple. Rendez-vous sur le site VirusTotal avec votre logiciel fraîchement téléchargé puis lancez un scan. Guide Antivirus a fait le test : 6 résultats sur 20 indiquent un danger potentiel.

Avec certains antivirus, le téléchargement de certains logiciels (y compris des antivirus gratuits comme Avast! 7, Avira ou AVG) est tout simplement bloqué car signalé comme malveillant !

01Net n’est pas le seul a utiliser ces pratiques à dénoncer. Softonic, Logiciel.net, Winportal.fr, Cnet (Download.com) et bien d’autres plateformes de téléchargement utilisent tous ce système de monétisation. Le blog Logeekiel a réalisé un comparatif des plateformes afin de connaître lesquelles sont les plus sûres.

Bitdefender

Le conseil le plus simple à retenir ? C’est très simple : allez TOUJOURS sur le site officiel de l’éditeur d’un programme pour télécharger ce dernier. Dans le cas où vous allez tout de même sur un site “à risque”, pensez à comparer la taille de l’installeur ou alors, utilisez une plateforme de confiance telle que Clubic, Quetelecharger ou encore PCAstuces. N’utilisez pas les “downloaders” automatiques.

 

Lire le sujet original sur Guide Antivirus.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] ATTENTION Adwares : Des plateformes de téléchargement de logiciels pointées du… From https://www.undernews.fr – Today, 9:55 AM Un ancien responsable de 01Net a relancé de plus belle ce sujet plutôt "chaud" et assez controversé. […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.