Le Warez en mode mondialisation

0

Un gros poisson du Warez Français entre les mains de la justice. Un pirate aux ramifications internationales.

Comme nous nous amusons souvent à l’écrire, les pros du warez ont depuis très longtemps compris ce qu’était la mondialisation. Pour preuve, le gros poisson péché, début mai, par la police judiciaire de Bayonne. Le camcorder Serenity, un homme d’une quarantaine d’années, avait mis en place un réseau qui, selon certaines sources, lui rapportait beaucoup d’argent.

Derrière Serenity, un autre internaute connu sous le sobriquet de Cedric et un tracker, le site xtrem-torrent, lancé sur la toile en février 2008. A noter qu’un compte VIP, sur ce site, coutait 30 euros. Compte VIP qui permettait de télécharger les copies effectuées par le camcorder. Comme la copie du film “rien à déclarer” de Dany Boon.

 

Lire l’article complet sur Zataz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.