Arrestation du porte-parole présumé du groupe de pirates informatiques Lulz Security

0
69

Scotland Yard a annoncé, mercredi 27 juillet, avoir arrêté le porte-parole présumé du groupe de pirates informatiques Lulz Security (LulzSec), qui avait revendiqué une vague d’attaques informatiques durant deux mois à la fin du printemps, avant de se dissoudre.

Le groupe avait visé divers sites liés à des cibles comme la CIA, le Sénat américain ou de grandes entreprises.

Le suspect, un homme de 19 ans, a “été arrêté chez lui, dans les îles Shetland, et est en cours de transfert vers un poste de police à Londres. Une fouille de son logement est en cours”, a précisé la police britannique. Pour Scotland Yard, il s’agit de “Topiary”, l’un des membres fondateurs de LulzSec. Un jeune homme de 17 ans a également été entendu par la police dans le cadre de cette opération, mais n’est pas en état d’arrestation.

PAYPAL EN LIGNE DE MIRE

Considéré comme le porte-parole du groupe, et notamment l’auteur principal du compte Twitter et des communiqués régulièrement publiés par le groupe, “Topiary” était le seul membre du groupe qui avait répondu à des interviews. LulzSec n’a pour le moment pas démenti l’information.

Depuis sa dissolution “officielle”, le groupe, dont les attaques informatiques visaient des cibles prestigieuses, mais n’ont pas toujours abouti, a revendiqué sa participation à plusieurs opérations, légales ou illégales, visant des forces de l’ordre, de sécurité, ou des entreprises. Un communiqué cosigné par LulzSec et le collectif informel Anonymous, publié mercredi, invite les utilisateurs de PayPal à fermer leur compte et à boycotter le service pour protester contre la fermeture des comptes utilisés par WikiLeaks.

Ces dernières semaines, des coups de filet internationaux des polices américaine et européennes avaient abouti à l’arrestation de plusieurs membres présumés d’Anonymous ou de LulzSec.

 

Source : Le Monde