Anti-piratage : Des plaintes contres des sites qui n’existent plus !

1
dmca google copyright

Qui se douterait que Google reçoit quotidiennement une quantité importante de demandes de suppression de liens de type Megaupload, Demonoid, BTjunkie et d’autres services de partage mis hors service depuis déjà un moment ? C’est pourtant ce que relatent les rapports du moteur de recherche !

Ces demandes proviennent des plus grandes maisons de disques ainsi que des compagnies et associations antipiratage, qui envoient des rapports DMCA (une loi américaine contre le copyright) sans même vérifier si ces liens existent toujours.

Ces compagnies, dont l’IFPI, BPI, Sony, Warner, Universal, EMI, l’Association de l’Éditeur et Microsoft accusent Google de non-collaboration, car son moteur de recherche pointe toujours vers des liens de partage illégal de fichiers.

Google dit quant à lui avoir ajusté la fonction de saisie semi-automatique qui caractérise son moteur de recherche, de laquelle il vient d’ailleurs de bannir The Pirate Bay, un site encore sévissant. Il affirme également avoir changé son algorithme de référencement en poussant vers le bas dans son classement les sites de téléchargement illégal.

La quantité de réclamations des ayants droit a augmenté au point de pousser Google à produire un rapport de transparence des demandeurs de suppression de contenu, qu’ils soient des entreprises ou des états.

Selon TorrentFreak, source officielle de cette information, on retrouve dans les rapports de transparence que Google fournit, des dizaines de demandes qui exigent la suppression des liens vers du contenu n’existant plus.

Apparemment les ayants droit ne se seraient pas donné la peine de vérifier la validité de leurs requêtes. Envoyer des rapports DMCA pour le contenu sur Megaupload neuf mois après sa disparition reste toujours un mystère à résoudre. Ou est-ce une peur irrationnelle suscitée par l’annonce d’un retour fracassant de Megaupload par son créateur Kim Dotcom ?

Source : Torrent Freak, Developpez.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.