mardi 11 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Libertés Turquie - Toujours plus de censure et interdiction des VPN

Turquie – Toujours plus de censure et interdiction des VPN

Alors que les tensions montent autour de la Syrie et que la Turquie se fait toujours menaçante, le pays poursuit sa censure gouvernementale en interdisant les VPN, sur le même modèle que la Chine, l’Iran et la Russie.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a fermement condamné ce mardi les auteurs de l’attaque chimique présumée, survenue le samedi 7 avril, en Syrie. Pourtant, la Turquie est toujours à l’origine d’une importante censure d’Internet et d’un combat intense contre les VPN, symboles de liberté sur le Net…

La Turquie a déjà régulièrement bloqué l’accès aux principaux sites de médias sociaux, y compris Twitter, Facebook, YouTube et WhatsApp en invoquant comme raison la présence de groupes de dirigeants pro-kurdes sur ceux-ci. Le gouvernement Turc aurait aussi imposé des restrictions sur Instagram et Skype.

La plus grande étape de la censure turque a été faite à partir de 2017 avec le blocage de Wikipédia en Turquie, date depuis laquelle les internautes ne peuvent toujours pas se connecter à Wikipédia depuis la Turquie sans passer par un VPN (réseau privé virtuel).

Depuis le printemps 2018, il faut savoir que la situation empire puisque ce sont 90 % des médias du pays qui se retrouvent entre les mains de l’exécutif, surtout via le récent rachat de Dogan Holding, le plus grand groupe de média turc, par un proche du président.

L’internet Turc est donc censuré depuis le coup d’Etat raté de 2016 et la seule solution qui reste au peuple est de passer par des proxy et VPN, encore faut-il savoir de quoi il s’agit.

Il s’avère que les autorités de la technologie de l’information et des communications (ICTA) de la Turquie ont demandé aux fournisseurs de services Internet de bloquer les services VPN dans tout le pays, sur ordre du gouvernement. Cette demande a été faite officiellement en utilisant une loi existante – Loi 5651, Article 6c.

La raison de l’interdiction des VPN est d’empêcher les gens de contourner le blocage des médias. Beaucoup de personnes au sein de la Turquie se sont tourné vers les solutions VPN afin de conserver leur l’accès aux sites bloqués. Le gouvernement Turc a eu recours à l’étranglement le « throttling » pour bloquer ces sites.

Quelle solution contre le blocage des VPN en Turquie ?

La technologie Chameleon de VyprVPN s’est avérée être une solution qui permet de contourner de manière efficace les blocages, offrant la possibilité de vaincre le blocage des VPN imposé par le gouvernement chinois. Il en est de même avec les technologies d’obscurcissement des connexions VPN mises en place par ExpressVPN ou Hidester VPN.

Voici donc comment faire pour conserver votre accès aux sites de médias bloqués en Turquie et passer tous les blocages de VPN imposés par le gouvernement turc à l’heure actuelle. Ces VPN restent pas chers en 2018. Bien entendu, l’usage de tels VPN reste tout de même jugé illégal dans ce pays…

VyprVPN est disponible sous Android et iOS, Chameleon est disponible sous Windows, de Mac, d’Android et sur les routeurs.

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.