Espionnage : La SEA diffuse des factures de Microsoft à destination du FBI

1

Les hacktivistes syriens de la Syrian Electronic Army (SEA) ont diffusé des factures appartenant à Microsoft, volées au cours d’un piratage. Elles relatent la commercialisation d’informations aux FBI.

La méthode n’est pas nouvelle, les entreprises du Net, les FAI et les grandes firmes facturent les recherches d’informations personnelles réclamées par la justice et les autorités. L’Armée Electronique Syrienne, qui n’hésite plus à attaquer les grands d’Internet (et adore s’en prendre à Microsoft, ndlr), a diffusé des informations qu’elle aurait volées à Microsoft à la suite d’un piratage informatique.

Parmi les documents diffusés, des factures éditées par l’entreprise américaine à destination du FBI. Cela permet donc de découvrir que le FBI, via son service juridique, a payé 100 dollars la demande en 2012, puis $200 l’année suivante pour un montant global, sur ces deux années, de 533 200 829 dollars. Concernant la contenance des données en question, ces dernières sont généralement constituées de l’adresse mail, du nom et prénom, du pseudo, du pays, de ou des adresses IP utilisées, de la date d’enregistrement, du PUID, etc.

A noter que cela est valable pour le FBI mais aussi et plus globalement, pour toutes les différentes autorités de part le monde (idem France). Pour cette dernière, ce sont 12 000 demandes d’informations qui ont été effectuées et traitées auprès des grands services en ligne tels que Microsft, eBay, Facebook, Twitter, PayPal, …

 

Source : Zataz

1 COMMENTAIRE

  1. […] Les hacktivistes syriens de la Syrian Electronic Army (SEA) ont diffusé des factures appartenant à Microsoft, volées au cours d’un piratage. Elles relatent la commercialisation d’informations aux FBI.La méthode n’est pas nouvelle, les entreprises du Net, les FAI et les grandes firmes facturent les recherches d’informations personnelles réclamées par la justice et les autorités. L’Armée Electronique Syrienne, qui n’hésite plus à attaquer les grands d’Internet (et adore s’en prendre à Microsoft, ndlr), a diffusé des informations qu’elle aurait volées à Microsoft à la suite d’un piratage informatique.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.