Android embarqué dans les voitures – Quid de la sécurité et de la confidentialité ?

2

Après les smartphones, c’est au tour des véhicules. Vous souhaitiez utiliser vos applications mobiles préférés sur l’écran du tableau de bord de votre voiture ? Cela va être bientôt possible… mais à quel prix pour la sécurité et la vie privée des utilisateurs ?

Google a négocié avec plusieurs fabricants d’automobiles dans le but d’embarquer son système Android dans les voitures d’ici la fin de cette année. Google a annoncé lors du salon des technologies CES de Las Vegas, à l’Open Automotive Alliance (OAA) qu’il réalisera cela avec ses partenaires à savoir General Motors, Honda, Audi, Hyundai et le fabricant de puces Nvidia.

Ce nouveau projet est conçu pour accélérer l’innovation dans le secteur de l’automobile, avec une version personnalisée de la plate-forme mobile la plus populaire Android pour les voitures, qui apportera Google Places, Google Maps, Google Voice, Google Earth et le support développeurs dédié à l’automobile.

Ce modèle de développement ouvert est une plateforme commune qui permettra aux constructeurs de mettre plus facilement la technologie de pointe à disposition de leurs clients, et ainsi créer de nouvelles opportunités pour les développeurs d’offrir des expériences aux conducteurs et aux passagers d’une manière sûre et évolutive“, indique le communiqué de presse officiel.

Google travaille avec l’Administration nationale du Highway Traffic Safety des États-Unis pour assurer la sécurité des conducteurs à l’aide des fonctionnalités Android dans leurs voitures. Pour augmenter la puissance de traitement du système, le processeur Tegra K1 quad-core de Nvidia sera déployé.

Android vs sécurité & vie privée

La voiture Android sera un nœud à part entière dans l’Internet qui donnera une flexibilité accrue en proposant de nouvelles fonctionnalités et services, mais en même temps, nous allons probablement devoir faire face à toutes les menaces habituelles qui sont acheminés à travers l’Internet. Des milliers d’accidents de la route ont eu lieu en raison de l’utilisation des téléphones portables lors de la conduite, mais maintenant, nous auront des voitures sur une base mobile, de sorte que la sécurité du pilote dépendra désormais de l’intelligence des applications embarquées.

Le système Android de la voiture peut être piraté, celui-ci étant lié au smartphone du propriétaire. Il y aura sans doute des méthodes pour “rooter votre voiture” qui apparaîtront bientôt… Aussi, les malwares sont un autre facteur à ne pas négligé et qui pourait poser un grave problème de sécurité pour la vie des utilisateurs. Selon divers rapports concernant la menace, Android est l’un des systèmes les plus vulnérables aux pirates informatiques et aux logiciels malveillants en raison de sa propre architecture faible.

En outre, il a déjà été prouvé qu’un appareil Android peut être transformé en un outil d’espionnage en utilisant une application malveillante basique, qui peut enregistrer une conversation ambiante via le microphone puis d’envoyer le fichier audio sur le serveur du pirate. Une autre préoccupation majeure est que Google est une société américaine et donc, toutes les lois d’écoutes seront appliquées à ce projet. Google sera en mesure de fournir à la National Security Agency (NSA) un backdoor afin de mettre en péril notre vie privée durant tous nos déplacements.

Ainsi, Google a donc un projet ambitieux et devrait envisager d’appliquer toutes les mesures de sécurité et de confidentialité possibles sur ces futurs “voitures intelligentes” pour les défendre contre les cyber-attaques et les écoutes sauvages de la NSA… Ce n’est pas gagné d’avance !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.