AdID : Le revers de Google face à la problématique des cookies tiers

0

Google a lancé une idée ambitieuse : remplacer les cookies tiers par un identifiant, un AdID. Une telle solution renforcerait les pouvoirs de Google, tout en le sortant d’un mauvais pas concernant la confidentialité des données.

Les cookies tiers sont au cœur d’un intense débat portant sur la vie privée des internautes et de l’exploitation de leurs données personnelles à outrance. Google, le leader incontesté de la publicité en ligne ne fait pas exception avec son chiffre d’affaire de 32,73 milliards de dollars. Les extensions « anti-pub » sont de plus en plus nombreuses et prisées, mettant en péril les webmasters de sites de contenus.

L’AdID serait un identifiant anonyme dédié à la publicité en ligne. Ce dernier se substituerait ainsi aux cookies tiers classiques utilisés par les annonceurs pour suivre et enregistrer des données sur le comportement des internautes. L’AdID, qui serait donc a priori associé à chaque internaute, serait transmis par Google aux annonceurs et aux réseaux publicitaires pour réaliser le tracking. Ces derniers devraient toutefois s’engager sur des bonnes pratiques, notamment en termes de confidentialité et de contrôle par les consommateurs. Un progrès donc pour les internautes ? Cela reste à démontrer.

Google devrait discuter dans les prochaines semaines de cette solution avec les industriels de la publicité, les groupes de consommateurs et les autorités de régulation. Pour le moment, Google dément officiellement toute implication dans ce projet…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.